Dès 9h30 dimanche 24 mars, le hall de la salle des fêtes commence à se remplir de membres de confréries venues de tout le sud-ouest, une cinquantaine au total.

La tradition veut que l’accueil se fasse avec un solide casse-croûte, et à Montréjeau, la confrérie pacifique et souveraine des Tasto Mounjetos du Comminges, chancellerie de Montréjeau ne faillit pas à la tradition. Aujourd’hui, c’est le 33e chapitre, l’occasion d’accueillir de nouveaux membres.

Après la mise en habit, tous se retrouvent dans la salle des fêtes où les tables joliment décorées sont dressées.

Eric Miquel, maire, souhaite la bienvenue à tout ce petit monde et félicite la confrérie invitante qui porte haut et loin les couleurs de Montréjeau.

Le chancelier de la confrérie montréjeaulaise, Miche Gleyzes souhaitait ensuite la bienvenue à toutes et tous avant de laisser la parole  au grand maître Roger Casimir qui relatait l’histoire de la confrérie, de l’origine en 1964 à ce jour.

Huit ploumbets et une nonette étaient ensuite intronisés dans la confrérie après que Daniel Rézé leur ai brossé le portrait avec humour.

Après la remise des diplômes et médailles, Daniel Rézé entonnait l’hymne de la confrérie repris en chœur par tout le monde.

L’apéritif était offert par la municipalité de Montréjeau. Un excellent repas pris dans la convivialité était ensuite servi aux quelques 320 convives. Au menu, bien entendu, des haricots.

Les intronisés 2019 (entre parenthèses, leurs parrains) : Michel Gay (Marie-Neige Lafargue) – Alain Krstenikova (Jackie Gleyzes) – Manu Mambo (Reine Chappe) – Daniel Pevny (Max Sirat) – Jean-Michel Amouroux (Georges Chappe) – Lucien Martin (Fabienne Lacourt) – Marielle Eychenne (Michel Bazin) – Vincent Abad (Jean-Louis Cazaubon) – André Paz a quant à lui reçu la grande médaille.