Dans ce derby attendu sensé les relancer après leurs déboires enregistrés le week-end dernier contre Albi, les Saint-Gaudinois se sont vite essoufflés samedi après midi, à Toulouse, dès le début de la première mi-temps. En l’absence de leurs deux joueurs de champ Valentin Chanet et Valentin Dumas, le coeur des Commingeois n’a guère été à l’ouvrage et les quelques supporters venus faire le déplacement sont repartis franchement déçus. Une impression donnée de sans envie. Il n’en fallait pas tant pour requinquer l’esprit des Broncos. Les Toulousains ont su saisir leur chance. Ils sont d’abord revenus au score et ont pris un bel avantage avant la pause.

Sur une bonne dynamique, profitant de jouer face à des Ours aux bras baissés, diminués après deux cartons jaunes, ils ont pris un avantage en prenant un indéniable ascendant psychologique sur leurs adversaires de plus en plus médusés en seconde période. Imperturbables en défense, les hommes de Julien Gérin se sont fait plaisir. De plus en plus en réussite, ils ont joué vite et bien et ont enchaîné les essais devant un public acquis à leur cause et hilare de leur bonne aventure. Saint-Gaudens décroche la sixième place qualificative et Toulouse se relance à trois points dans un championnat qui n’est pas encore au bout de ses surprises.

  • Ils ont dit:

Julien Gérin, entraîneur de Toulouse: “ Quand les Saint-Gaudinois ont baissé les bras, nous, on a fait ce qu’il fallait. Même s’il nous manquait des joueurs partis jouer en championship, les autres ont très bien réagi. On fait une bonne opération, on revient à trois points de Saint-Gaudens au championnat et à trois points de la sixième place qualificative…”.

Gilles Dumas, entraîneur de Saint-Gaudens: “ C’est une très grosse déception. Pendant vingt minutes, on a joué à douze, on a joué sans ballon. En recevant deux cartons jaunes, on leur a donné trop de munitions pour rivaliser… Et puis on a trop de blessés pour relever la tête…”.

 

TOULOUSE OLYMPIQUE XIII:  46 – RACING XIII SAINT-GAUDENS:  10

(MT: 16-4)

Stade Philippe Struxiano, Temps ensoleillé,

Arbitre: M. Benjamin Casty

Vainqueurs : 2E: B. Wall (3’), Laetigaga (72’); 1T: Lucas (72’)

Vaincus :  7E: Pallares (9’,65’), Jocelyn (33’,76’), Chatras (57’), Fourquet (67’), Tranier (73’) 2T: Pallares (9’,33’,57’,65’,67’, 72’) 2P: Pallares (35’,38’,65’). Cartons jaunes: Wastjer (55’) et Marsand (66’).