ACVA -Association Cantonale de Vulgarisation Agricole

L’assemblée générale s’est déroulée cette année au pied du Col des Ares à Juzet d’Izaut, une soixantaine d’agriculteurs se sont réunis pour assister aux Assemblées Générales des ACVA (Associations Cantonales de Vulgarisation Agricole) de Salies et d’Aspet. Ces Assemblées Générales ont pour but de renouveler les membres des bureaux, de présenter et faire voter les activités passées et prévues aux adhérents de ces deux associations. A noter dans les réalisations la très belle réussite à Paloumère de la fête du pastoralisme, au mois d’août, la sixième édition de la fête de l’élevage à Aspet, en octobre.Au niveau du bilan financier, les comptes déficitaires l’an passé sont au positif cette année. Les bilans ont été approuvés à l’unanimité et les bureaux reconduits, toutefois un des membre démissionnaire a été remplacé sur le bureau d’Aspet.

Ces associations, c’est certain, ont un rôle important surtout dans le développement rural local puisqu’elles permettent de rassembler les agriculteurs d’un secteur autour d’événements grands publics, d’actions techniques, de projets innovants…

Lors de ces deux Assemblées Générales, plusieurs intervenants professionnels ont pris la parole pour présenter les actualités, les projets et les actions agricoles menées sur le territoire.

La Chambre d’agriculture de la Haute-Garonne a présenté les nouveautés de la politique agricole commune et les nouvelles énergies (photovoltaïque, bois énergie, méthanisation …).

Le service de remplacement agricole a présenté son dispositif.

Le conseil départemental, par sa conseillère Roselyne Artigues a présenté ces actualités.

La communauté de Communes Cagire Garonne Salat a évoqué la problématique des points d’abreuvements directement réalisés dans le ruisseau ainsi que les solutions envisageables. Les actualités sanitaires ont été données par le Groupement de Défense Sanitaire 31.

Cette manifestation outre qu’elle permet aux agriculteurs de se rencontrer est aussi l’occasion pour les élus politiques de faire le point sur des questions en cours. La réunion s’est terminée par un repas convivial, servi dans la salle des fêtes et partagé par les agriculteurs, les professionnels et les élus du secteur.