CFA du Comminges : du dynamisme à revendre !

Mercredi 13 mars, c’était porte ouverte au CFA du Comminges. L’occasion pour les jeunes et leurs parents de découvrir les différentes filières de l’apprentissage.

Jérôme Baron, aux commandes de l’établissement depuis quelques années, indique à la Petite République où en est l’établissement en 2019.

 « Après la première année, le CFA revenait à l’équilibre financier. Les effectifs (350 apprentis), sont en hausse, et nous pouvons désormais faire des investissements. Nous avons remplacé un four pour la boulangerie, investi également dans le pôle maréchalerie. A noter également que la réfection des bureaux, celle de la salle du restaurant d’application, entre autres, sont réalisées par les jeunes et leurs professeurs.

C’est la Région qui assure notre budget de fonctionnement. La réforme sur l’apprentissage qui arrive à la prochaine rentrée fera que ce sera l’Etat.

Une amélioration importante pour les employeurs, découlant de cette réforme : désormais une aide unique de 4000€ pour les apprentis en première année et 2000€ pour les secondes années. Ces aides seront versées tous les mois, ainsi les employeurs n’auront plus à faire d’avance de trésorerie. »

Une ouverture vers l’extérieur.

Le CFA s’ouvre également vers l’extérieur. « Une quinzaine de jeunes de la section maréchalerie (85 apprentis cette année venant de toute la France),  est partie pour une quinzaine de jours en Angleterre, autre pays du cheval, pour apporter leurs connaissances et rapporter des techniques utilisées outre-Manche.

Nous avons signé également un partenariat avec une école de cuisine de Lès dans le Val d’Aran. Il y aura en juin prochain des échanges entre les deux pays. Deux objectifs : l’apprentissage de la langue et les échanges de techniques culinaires. »

Des adultes fréquentent également le centre. A l’image de Linda, 52 ans, habitant Balesta depuis sept ans et d’Éric 47 ans de Montréjeau. Ils sont tous deux en reconversion en section plomberie, installation sanitaire. Linda est en alternance avec l’entreprise MPCI de Miramont de Comminges. Son ambition, monter son propre artisanat. Tous deux passeront leur CAP en juin prochain.

Lien : https://www.cfaducomminges.fr/