Exergue :

Racing Saint Gaudinois : 30 – Saint-Estève XIII : 46 (m/t : 12 – 22)

Arbitres : Stépane Vincent, Mehdi Bensalah, Alexandre Guedes

Compositions :

Racing : Chanet, Telai, Wall, Stéfani, Lucas, Dumas, Laetigaga, Wastjer, Coyle, Moliner, Trescasa, Vizcay, Talazac , Anger, Marsand, Barat, Quemener, Caparros.

Saint-Estève : Brochon, Franco, Flovie, Albert, Ambert, Martin, Mourgue, Maria, Rouge, Meresta, Pomeroy, Bled, Margalet, Guasch, Barthes, Chan, Vailhem, Belmas, Cozza, Salabio.

Evolution du score :

  • Vaincu, 5 essais : Chanet (10’), Telai (33’), Moliner (41’), Wall (56’,62’) – transformations : Chanet (10’,33’), Lucas (41’,56’,62’)

Cartons jaunes : Wastjer (13’), Chanet (25’)

  • Vainqueur, 9 essais : Albert (6’,15’,68’,79’), Brochon (22’), Martin (25’), Ambert (48’,59’), Margalet (72’)- transformations Guash (6’,15’,22’,59’,72’)

L’essentiel :

Les Catalans ne sont pas venus à Saint-Gaudens faire de la figuration. Alignant d’entrée de jeu trois Dragons de leur équipe phare, leurs combinaisons et leur rapidité leur permettent d’ouvrir le score. Les Saint-Gaudinois font fort de ne pas se déconcentrer et de rester dans la partie en égalisant. Les deux cartons jaunes adressés à Damien Wastjer et Valentin Chanet après un quart d’heure de jeu permettent toutefois aux visiteurs, forts de leur supériorité numérique, de prendre un avantage certain au score en enchainant trois essais. L’avantage certain à la pause ne sera pourtant pas décisif. En récupérant son effectif complet en seconde mi-temps, emmenés par un Brad Wall avisé, les Saint-Gaudinois se reprennent avec beaucoup d’envie et fournissent du très beau jeu. Ils reviennent à deux points et relancent un suspense qu’on croyait perdu. Les blessures advenues aux joueurs clé Valentin Dumas, Valentin Chanet et Angelo Telaï les contraignent à regagner les vestiaires. Les deux équipes font alors jeu égal et marquent tour à tour. Le match est plaisant, équilibré et les essais se multiplient de part et d’autre. Mais le roulement des joueurs commingeois devient difficile et, à bout de souffle, les Saint-Gaudinois s’effondrent une nouvelle fois en concédant de nouveau trois essais en toute fin de partie.

Brice Rohaut

Hommes du match : Lucas Albert et Thomas Ambert (Saint-Estève), Brad Wall (Saint-Gaudens).

Commentaires :

Gilles Dumas, entraîneur de Saint-Gaudens : « Jouer à onze en première mi-temps nous afait beaucoup de mal. En seconde, les joueurs montrent beaucoup d’envie de jeu. On revient dans la partie mais les blessures des deux Valentin et d’Angelo nous contraignent à ne plus pouvoir faire de changements. Les garçons se sont bien battus. La coupe, c’est fini. On pourra mieux se reposer pour nous consacrer au championnat. »

Benoit Albert, entraîneur de Saint-Estève : « On ne retiendra de ce match que la victoire. Ce n’est certainement pas notre meilleure prestation. On savait que cela n’allait pas être facile de s’imposer à Saint-Gaudens, c’est pour cela qu’il faut féliciter les garçons d’avoir réussi à s’imposer en terre commingeoise. »

Cliquez pour plus de photos