Basque d’origine, marié à une Béarnaise et résidant à Pau, Jean-Luc Lacoste succède à Martine Tarrissan au poste de directeur de l’Ehpad l’Hermitage depuis le 4 février dernier.

Educateur spécialisé, il dirigeait jusqu’à lors un établissement pour adultes lourdement handicapés dans la région paloise.

« J’ai postulé par choix », confie-t-il. « Je vais tout d’abord m’appuyer sur ce qui existe car durant les onze années passées à sa direction, Martine Tarrissan a su donner une âme à cet endroit et beaucoup de choses ont été réalisées. Je vais continuer à mettre l‘accent sur l’animation avec Marjorie, l’animatrice maison. »

Et de terminer par une phrase qui résume ce qu’il veut que soit l’Ehpad : « il faut que le quotidien fasse partie de l’accompagnement mais qu’il ne devienne pas une lourdeur. » A noter que l’Hermitage a désormais une double tête masculine avec un maître de maison.

Première animation après la nomination de Jean-Luc Lacoste, le 5 mars jour de mardi gras, l’Ehpad l’Hermitage était aux couleurs italiennes, tant par la décoration de l’établissement que pour le menu du déjeuner.

L’après-midi, Marjorie Ortet, l’animatrice maison, avait invité le duo « la boîte à musique » de Toulouse.

L’un à la guitare, l’autre au chant, ont distillé des mélodies que les moins de trente ans ne peuvent pas connaître. Certains résidents ont dansé avec le personnel, maquillés et déguisés de belle manière. Un après-midi de convivialité où certaines familles étaient présentes.

Dans les jours qui viennent, certains résidents iront au salon de l’agriculture de Tarbes, d’autres au bowling de Lannemezan, d’autres encore au cinéma.