La question des mobilités est cruciale pour notre région de 72 000 km², qui accueille 50 000 nouveaux habitants chaque année, affirme Carole Delga. Nous devons engager une nouvelle dynamique en matière d’aménagement et de mobilités pour piloter le désenclavement des territoires, la transition énergétique, le dynamisme économique et l’accès aux services publics. Aujourd’hui, grâce à notre réseau régional de transports, nous consolidons ce lien indispensable au rapprochement des hommes et des territoires.

Qu’il soit routier, ferroviaire ou maritime, le transport est essentiel pour le développement économique d’un territoire et pour la qualité de vie de ses habitants. Dès 2017, renforcée par la Loi NOTRE, la Région est devenue compétente en matière de transports scolaire et interurbains. Elle est également cheffe de file de l’Intermodalité et Autorité organisatrice du transport ferroviaire et routier non urbain.
La Région mutualise aujourd’hui ses compétences en matière de transport en un même service public : liO.

Dans la Haute Garonne, la compétence « Transports » a été déléguée au conseil départemental. En plein accord ces deux collectivités territoriales oeuvrent pour une qualité du service public et l’accès pour tous aux transports en commun. Un politique tarifaire incitative et rappelons le, la gratuité pour les transports scolaires a été mise en place. La Haute Garonne est un territoire spécifique qui comprend une métropole, une péri-urbanité et une ruralité importante qui a nécessité un désenclavement par une politique dynamique et pragmatique.