La première édition du D-Day, un déferlement de plus de 350 voitures, tracteurs, motos et véhicules militaires en plein centre-ville avait été un succès.

C’était une belle récompense pour l’organisation, en l’occurrence la ville de Saint-Gaudens avec à sa tête, Eric Heuillet, adjoint à la mairie en charge du service des sports et des associations ainsi que toutes les petites mains évidemment incontournables à la réussite d’une telle journée.

« En 2018, nous avons accueilli quinze clubs. Cette année pour l’Acte 2, il y en aura une vingtaine le samedi 27 avril, jour du D-Day », affirme Eric Heuillet lors d’une réunion préparatoire qui se tenait ce dimanche 24 février. Tous les clubs représentatifs du Comminges seront là, mais certains viendront de plus loin, comme le Calmont Sport Mécanique, originaire du Lauragais.

Des nouveautés, tout d’abord concernant le public, mieux informé par des panneaux sur les emplacements des clubs. Pour attirer les jeunes, un jeu avec un Flashcode. « Le but, faire que les visiteurs sillonnent la ville en tous sens ». Une remise des trophées étalée sur tout l’après-midi. Des animations avec la sécurité routière et des simulateurs auto et moto. Il y aura également en amont, un concours de dessins dans les écoles, ayant trait à l’automobile. Un podium sera installé boulevard Bepmale et il y aura des sonos mobiles en ville. Banderoles, affiches, répliques de carcasses de voitures placées sur des ronds-points contribueront à une bonne communication. Les commerçants seront associés en décorant leurs vitrines, tout comme l’office de tourisme et ses bureaux satellites de la communauté de communes Cœur et Coteaux du Comminges.

« Je salue le dynamisme de cette manifestation », lâche Jean-Yves Duclos maire. « Certains évoquent déjà 2020 avec un concours d’élégance. Nous mettrons à disposition le bâtiment Super U et sa surface importante sans poteau intermédiaire. » Pour tous renseignements et inscriptions à cette journée, même si vous êtes particulier : ddaystgo@gmail.com / 06 83 19 38 10.