C’est dans la nuit du mercredi 20 février 2019 que les faits ont eu lieu à Estancarbon près de Saint Gaudens. Un homme reçoit plusieurs coups de couteau dans le ventre. Donnant l’alerte, il sera évacué de toute urgence vers le CHU Rangueil à Toulouse, dans un état très grave. Que s’est-il donc passé ?

Estancarbon est un petit village paisible où il fait bon vivre. Il n’est pas habitué à la rubrique des faits divers et cette histoire de coups de couteaux a été très traumatisante pour tous les habitants de la commune.

Ce que l’on sait

La victime et l’auteur présumé des coups de couteau se connaissent bien. Amis ou tout au moins bien copains, ils entretiennent des relations suivies. Dans un premier temps l’auteur présumé X… se rend au domicile de sa victime Y… et veut forcer l’entrée qui lui est refusée. Pour quels motifs ? l’enquête devra le déterminer. X… parti, c’est la future victime Y… qui se rend à son tour au domicile de son futur agresseur. Que se sont-ils dit ? Toujours est-il que Y.. retourne à nouveau chez lui et quelques instants après X.. revient à la charge et fait une intrusion forcée dans la maison de sa victime Y…. Une dispute s’installe et X.. ,qui visiblement n’est plus maitre de lui, assène plusieurs coups de couteau au niveau de l’abdomen de Y .. qui s’effondre ensanglanté. Il réussit à appeler les secours. Vu la gravité de son état, il sera immédiatement évacué sur le CHU de Toulouse Rangueil.

Sur les indications de la victime Y.. les gendarmes pourront interpeller en fin de nuit X… qui est âgé de 49 ans. Il est immédiatement placé en garde à vue. Comme l’exige le code de procédure pénale il sera vu par un médecin. En raison de son état mental dégradé, il souffrirait semble-t-il de troubles bi- polaires, il sera reconnu inapte pour confirmer son placement en garde à vue et sera interné en hospitalisation d’office à l’hôpital psychiatrique de Lannemezan.

La victime est un homme de 55 ans qui réside depuis toujours dans le village d’Estancarbon. Un citoyen ordinaire propriétaire d’une carrosserie dont on n’avait jamais entendu parler. Ses blessures graves n’engagent pas son pronostic vital.

L’enquête qui continue en flagrant délit est diligentée par la compagnie de gendarmerie de Saint Gaudens. Elle devra faire toute la Lumière sur cette agression qui aurait pu virer au drame.