Un épouvantable drame humain s’est joué dans la soirée du vendredi 15 février dans la petite commune de Bax. Il se terminera par un mort dans des conditions très douloureuses.

Tout avait pourtant bien commencé en début de soirée. Le comité des fêtes faisait son assemblée générale avec cette bonne humeur qui caractérise le groupe. Un bilan annuel qui mettait en valeur le dynamisme de cette commune tant on vient de partout pour toutes les festivités organisées tout au long de l’année. Comme le veut la tradition, cette AG a été suivie d’un petit repas sorti du panier de chacun. Comme disait Brassens dans sa chanson les copains d’abord : « C’est l’amitié qui prenait l’quart / C’est elle qui leur montrait le nord » tant ce groupe est lié.

Puis vient l’heure du départ. On se salue, on s’embrasse, on se dit à très vite avec ce sourire qui illumine les visages. Chacun prend son scooter ou sa voiture et on prend le chemin du retour à tour de rôle. Une soirée comme on les aime, sans se douter de la tragédie qui allait arriver.

Un drame épouvantable

Arrivé à hauteur du lieu dit Peyrot sur la commune de Latrape, sur le CD 25, en direction de Mailholas, c’est le drame. P… au volant de sa voiture heurte violemment un scooter qui roulait dans le même sens. On imagine qu’il se précipite et qu’il reconnaît Didier Durand, 56 ans demeurant à Le Fousseret. Il était assis non loin de lui à la table des « copains d’abord » juste quelques minutes auparavant. Les secours sont immédiatement prévenus. Les sapeurs pompiers de Rieux et le Samu 31 arrivés rapidement sur les lieux tentent tout ce qui est possible pour le ranimer mais en vain. Il faut se rendre à l’évidence, on est en face d’un drame épouvantable dont il est très diffcile de se remettre.

Les gendarmes de la communauté de brigades du Volvestre font les premières constatations sur place pour tenter de comprendre ce qui a pu se passer. La RD 25 est une route suffisamment large et sans virage serré. Comme l’exige la procédure en présence d’un accident mortel, le conducteur de la voiture est placé en garde à vue. L’enquête qui devra déterminer les responsabilités d’une telle catastrophe a été confié à un service spécialisé, à savoir la brigade des recherches de la compagnie de Muret. Un test dépistage alcool et stupéfiants a été effectué sur les deux conducteurs.

Un accident de la circulation qui aura fait deux victimes. Bien sur et surtout Didier Durand puisque il a perdu la vie dans ce malheur mais également le conducteur de la voiture qui aura causé le décès de son camarade, quelque soit son taux de responsabilité dans cet accident.

Une enquête étant en cours, la gendarmerie s’est refusée à tout commentaire .