COB de Carbonne: Bilan d’activités 2018.

Ce mercredi, le lieutenant Arnaud Vanin, commandant la Communauté de Brigades de Carbonne, avait convié les retraités gendarmerie et la trentaine d’ élus des communes situées sous son secteur de surveillance. Parmi quelques représentants de communes absents, on notait la présence de Denis Turrel, président de la commune de communes du Volvestre, Patrick Lemasle maire de la commune de Montesquieu Vovestre, Michel Audoubert, 1er adjoint à Rieux qui représentait madame Maryse Vezat. Pour sa première inspection annoncée à la tête de la COB du Volvestre, le lieutenant Vanin a présenté le bilan 2018 de l’action des gendarmes sur les communes concernées

Il accueillait tout d’abord le chef d’escadron Delforge, commandant la compagnie de gendarmerie de Muret qui devait décerner des diplômes pour service rendu à 2 nouveaux gendarmes arrivés récemment à la COB.

Le lieutenant rappelait en premier lieu que la Communauté de Brigades couvrait un territoire de 414 Km2 pour une population de 32000 habitants. Répartis sur les gendarmeries de Carbonne, Rieux, Montesquieu Volvestre et Saint Sulpice, 27 personnels sont chargés d’assurer les diverses tâches qui incombent à ces militaires.

Les statistiques montrent une baisse significative des atteintes aux biens, à l’intégrité physique aux personnes et à la tranquillité publique. Toutefois nous notons une augmentation importante des infractions économiques dues essentiellement aux escroqueries sur internet.

Les cambriolages sont en net régression, sauf dans les locaux professionnels.

Les chiffres de la sécurité routière sont bons. Les accidents de la circulation sont en baisse malgré qu’on déplore 2 morts.

Il présentait ensuite les priorités pour l’année en cours : Lutter contre les cambriolages et la sécurité routière, accroitre la police de sécurité du quotidien.

Prenant la parole, le Chef d’escadron Delforge félicitait les personnels pour ces résultats prometteurs, rappelant l’importance de la télésurveillance qui permet d’élucider bien des problèmes, encourageant les maires à équiper leur commune. Il demandait également la mise en place de la participation citoyenne, moyen efficace pour aider à la lutte contre la délinquance.

Venez le jeu des questions réponses avec les élus. Après quoi, le lieutenant Vanin invitait les participants à partager café, boissons et viennoiseries.

Analyse

On peut constater qu’avec une population de + 30 000 habitants (statistique 2015), ce territoire de la communauté de communes du Volvestre présente un sous effectif de gendarmes. En effet la norme étant de 1 gendarme pour 1000 habitants, il manquerait au minimum 3 militaires. D’autre part composée de 4 brigades, la communauté de brigades de gendarmerie du Volvestre possède un territoire très étendu qui va de Beaumont sur Lèze à Montbrun Bocage et qui peut poser problème.  Conscient de cet état de fait et de ses conséquences, la hiérarchie gendarmerie réfléchit à un nouveau maillage pour permettre une meilleure couverture opérationnelle. C’est également à ce titre que le chef d’escadron Delforge souhaite que les maires, pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, mettent en place un participation citoyenne. Malgré une charge de travail toujours plus importante et difficile, on peut constater que cette communauté de brigades répond aux attentes des citoyens du Volvestre en faisant baisser la délinquance dans de  nombreux domaines. Un défi quotidien qui représente beaucoup de sacrifices.