Ce mercredi soir, c’était au tour de l’Etat, par le biais de Madame Cécile Lenglet sous-préfet de Muret, de présenter les vœux aux corps institutionnels. Et beaucoup de maires, élus départementaux ou régionaux, présidents de communautés de communes, représentants de la gendarmerie, des pompiers, du régiment du matériel avaient tenu à être présents.

Voici les grandes lignes de son discours :

« Le bilan de l’année écoulée est relativement positif sur le plan de la sécurité avec des baisses de la délinquance et l’augmentation des affaires résolues, sur le plan du secours à la personne malgré des incendies inhabituels et des inondations dévastatrices en juillet, d’où l’importance de faire vivre les plans communaux de sauvegarde ».

L’accent fut aussi porté sur les projets des collectivités soutenus par l’Etat, « soit près de 50 projets pour un montant global de 5, 2 millions d’euros d’aide d’Etat, qui contribuent à la vitalité des territoires et autant de marchés qui bénéficient bien souvent principalement aux acteurs locaux. » Le développement du numérique, par le biais du plan national « France Haut Débit », participe à l’accélération du déploiement de l’internet pour tous. « Mais ces bons résultats ne doivent pas occulter le mouvement social inédit dans sa forme et son expression que nous connaissons depuis mi-novembre. Hommage soit rendu aux forces de sécurité et de secours. »

Pour 2019, le premier vœu fut que cette année soit placée sous le signe du dialogue entre tous au sein des institutions et entre les citoyens et ces mêmes institutions d’autre part. Jaurès fut cité : « La République, c’est le droit de tout Homme … à avoir sa part de citoyenneté ». Le vœu exprimé fut que « la recherche du dialogue, de la Concorde soit le fil conducteur dans nos pratiques partenariales entre institutions et au sein de nos institutions. ». Le second vœu sera que cette année soit aussi placée sous le signe de la solidarité. « Enfin, le troisième vœu sera celui d’une année positive, porteuse de dynamiques et de projets sur tous les champs d’action : Lycée, collège, écoles, espaces sportifs ou culturels, maison d’arrêt, création de tiers-Lieux ou d’espaces de coworking, projets autour de l’économie sociale et solidaire, énergies renouvelables, etc … »

Tels furent les vœux exprimés « pour l’arrondissement de Muret pour 2019, créer les conditions de dialogue, de concorde et de solidarité nécessaires à notre réussite collective ».