Julie Bonnafous, vitrailliste, est venue déposer les vitraux souffrant des affres du temps, de la chapelle des 7 douleurs, ce en présence d’Alain Krstenik, adjoint à la mairie. Ceux-ci ne seront reposés qu’après réfection complète et ce dans plusieurs mois, affirme l’artisane. Les travaux sont financés, en partie par le conseil départemental, la mairie et par les dons.

Pour en effectuer un, prendre contact avec le trésorier de l’association, « la mémoire de Saint Plancard », Alexandre Viallard au 05 61 88 95 90.