Ce 31 décembre, un pilier de la formation des apprentis s’en ira de Muret. Muriel Fant-Roux, la directrice de l’école supérieure des métiers (E.S.M.), vivra le dernier jour de sa vie professionnelle.

Mais ce sera, heureusement, pour mieux renaître dans d’autres domaines.

Comment résumer en quelques lignes ce parcours fait d’engagements et de passion ? Car il faut quand même retracer sa vie professionnelle : Elle a clôturé 8 ans et demi à l’E.S.M., mais après avoir été directrice de Gourdan-Polignan pendant 2 ans, mais aussi 28 ans au CFA de Blagnac !

«L’apprentissage a donné un sens à ma vie» a déclarée, émue, Muriel Fant-Roux, directrice de l’école supérieure des métiers (ex CFA), lorsque Pascal Mailhos, à l’époque préfet de la région Occitane, l’avait élevée au grade de chevalier de la Légion d’Honneur. Il avait tenu à cette occasion à souligner les qualités humaines de la récipiendaire, son engagement pour ce type de formation qu’est l’apprentissage. Trente-huit ans de carrière consacrée à la formation des apprentis ont ainsi été honorés par cette haute distinction «Vous êtes une femme de dialogue et d’écoute» rappela le représentant de l’État, «Enfin c’est vous qui aujourd’hui êtes mise en avant». À l’issue de la cérémonie, Muriel Fant-Roux avait reçu l’hommage de jeunes apprentis boulangers, ce  qui lui alla droit au cœur.

Le contrat lors de sa nomination à l’E.S.M. était de valoriser l’école : Elle l’a passé de 900 à presque 1300 élèves, avec chaque année deux diplômes rajoutés et ce dans tous les domaines.

Maintenant, Muriel va donner de son temps à d’autres causes. L’école de la Légion d’Honneur et l’association « Hôpital Sourire » (celle-ci en collaboration avec les métiers de la chocolaterie) vont bénéficier de son expérience. Et toujours dans le but d’œuvrer pour l’Autre.

En principe, le nom de la personne qui sera nommée pour lui succéder devrait être connu vers le mois de Mars ! ! !

Bonne et longue vie, Madame, la retraite est une nouvelle vie passionnante, vous verrez !