Les Gilets jaunes toujours aussi déterminés.

Un peu moins nombreux que la semaine précédente, mais toujours aussi déterminés à ne rien lâcher, ils se sont fait entendre samedi matin dans les rues de Saint-Gaudens.

Une manifestation pacifique, comme ils le revendiquent : « nous ne sommes pas là pour casser ou agresser les gens, nous voulons simplement être entendus, que nos revendications soient prises en compte. Nous ne lâcherons rien. » Cette semaine des agriculteurs se sont mobilisés avec leurs tracteurs, eux aussi se sentent laissés pour compte et souhaitent que leur « mal vivre » soit entendu. A Saint-Gaudens ce sont des familles entières qui étaient là, certaines sont même venues avec les poussettes. On a pu aussi bien rencontrer des chefs de petites entreprises qui ne s’en sortent plus, d’autres impactés par le mouvement, mais solidaires tout de même.

Comme la semaine dernière des retraités, des employés, infirmières et aides soignantes, et puis quelques étudiants qui déjà dans la semaine avaient filtré les entrées du lycée Bagatelle. Ce mouvement à ensuite été rejoint par des motards qui ont ensuite pris l’autoroute jusqu’au péage de Lestelle. A l’heure ou nous bouclons notre journal, il semblerait que même dans le Comminges, les mesures annoncées par le Président de la République, ne semblent pas les satisfaire.