La réception des nouvelles muretaines et nouveaux muretains a eu lieu ce jeudi. L’association « Accueil des Villes Françaises » (A.V.F.), en partenariat avec la mairie, avait convié les citoyens arrivés entre novembre 2017 et octobre 2018 à ce moment de présentation des services utiles dans leur nouvelle vie. C’est la présidente, Caroline Saucet, qui a exposé ces diverses commodités devant une centaine de personnes .

Il faut préciser que les A.V.F. Muret existent depuis 1976 !

Puis ce fut au tour du maire, entouré de nombreux élus, de leur présenter la ville : Tout d’abord un passé chargé d’histoire. Mais aussi pour notre période : Une population en augmentation d’environ 400 personnes par an (c’est la plus forte croissance du département), une commune qui a créé entre 2009 et 2014 plus de 1200 emplois (les chiffres officiels de la période plus récente ne sont pas encore publiés), une superficie non négligeable de 5800 hectares. Il a tenu aussi à aborder la santé financière de la commune : Des taux d’imposition inchangés depuis 2008, une dette par habitant de 8€ quand la moyenne nationale est, pour cette tranche d’habitants, de 1099€, des travaux d’investissements et d’infrastructures certes paralysants mais nécessaires au développement.

Lors du buffet offert ensuite, nous avons échangé avec Linda et Karl, arrivés il y a un an de la région parisienne. Suite à mutation professionnelle, Karl ne souffre pas trop des aléas de circulation car travaillant en horaires décalés. Quand à Linda, elle a retrouvé un emploi sur le secteur. Par contre, s’étant éloignés du cœur de ville, ils ont trouvé une maison au calme, avec visites régulières des chevreuils et des sangliers. Ils nous ont confirmé qu’ils estimaient avoir fait le bon choix de vie en  posant leurs valises à Muret.