A force de courber l’échine depuis tant d’années et de subir encore et encore, le peuple s’est révolté contre le pouvoir. Pour de nombreux citoyens , une souveraineté hégémonique qui les asservit et qui ne leur permet que de survivre. Alors que le mal n’est pas d’aujourd’hui, il y a dans toute « révolution » un élément déclenchant. Cela a été une taxe parmi tant d’autres (dont l’histoire oubliera le nom), mise en place par un président venu d’un autre monde. Son arrogance et son mépris supposé, on fait le reste. Un « casse toi pauvre con » devenu au fil des ans « un Macron démission ».

Ce président a été élu parce que les gens n’en pouvaient plus de la droite , de la gauche et de leur logiciel périmé. Ils attendaient, à contre partie, d’un jeune homme dynamique et plein d’allant, tellement de choses. Trop peut être ! Des incompréhensions sont vites nées car on a affaire à deux mondes qui ne peuvent se comprendre. Celui d’en haut arrogant et jupitérien et celui d’en bas qui survit tout simplement.

On pourra tout dire de ce mouvement qu’il est mal organisé, hétéroclite, démagogique, d’extrême droite, d’extrême gauche, violent, inintelligent, il n’y a qu’une chose à retenir : il est. Pendant des années, on a demandé à une seule catégorie de citoyens de faire des efforts pour un instant pour un instant seulement comme disait Brel. L’austérité, qu’ils disaient tous, allait sauver la France et l’Europe. Elle a tué les deux d’un coup ! Faites des efforts et on aura des lendemains qui chantent ! Un vrai désenchantement oui.

Ah ce président c’est un phénomène tout de même. Avec son logiciel de start-up, il a vraiment été fort et brillant . Il a tué la droite, la gauche, les syndicats, les corps intermédiaires, les territoires et leurs élus qui dit en passant, pour la plupart, sont entièrement dévoués et près de leurs concitoyens. Il a mis au garde à vous une assemblée nationale qui ne fait qu’entériner des textes en délaissant leurs circonscriptions. Des inexpérimentés dociles qui doivent tout à cet homme mais qui commencent à grogner quand même.

Incroyable

Macron a été vilipendé par toute la classe politique et les partis. Faites ceci faites cela… Une représentation nationale dont nombre ne veulent plus et qui se couvre de ridicule quant elle appelle au calme. Est-ce qu’un seul gilet jaune va écouter l’appel au calme d’un tel ou un tel ? Au contraire çà les excitent bien entendu puisqu’ils sont dans la rue parce qu’ils n’en veulent plus de cette fausse démocratie.

Alors chose incroyable Jupiter qui était seul dans ses bottes face à la grogne des français se voit épauler par tous ceux qui ont été bafoués par lui depuis son élection. Ils proposent même des solutions pour sortir de la crise ! On nous vend la défense de la République et des institutions. Ben voyons ! Peut être quelques arrière pensées de sauver le logiciel non et de préparer une alternance qui s’avère du coup plus facile ? Les partis vont renaitre de leurs cendres à travers la crise des gilets jaunes ?! Pas sur du tout, vu l’état d’esprit général. Si on regarde l’Europe, le Mal gagne du terrain !

Regardez bien les propositions de cette caste dirigeante. Rien qui les affecte directement pour les éconoies à faire par exemple. Alors au nom des lecteurs qui se reconnaitrons je vais en faire trois :

1/ Le président Macron fait un référendum sur la poursuite de sa politique. Si le oui l’emporte les gilets jaunes peuvent se déshabiller et si c’est le non c’est monsieur le président qui enlèvera sa belle écharpe bleu blanc rouge.

Pour les économies un exemple :

2/ Etats Unis (300 millions d’habitants) 100 sénateurs / France 348 sénateurs (60 millions d’habitants)

Etats Unis Chambre des représentants 435 / France Assemblée Nationale 579

A chiffre rapporté à la population France 17 sénateurs, et 73 députés !

3/Faites respirer la démocratie