Au lendemain des commémorations du centenaire de l’armistice, c’est un autre centenaire qui a été célébré à Cazères en ce 1er décembre. En effet, chaque année à cette date, la Roumanie fête sa Journée Nationale en commémorant la constitution de la Grande Roumanie par l’union des tous les Roumains et de tous les territoires qu’ils habitaient avec la Roumanie et l’acte de la Grande Union. L’état roumain vit donc le jour le 1er décembre 1918 à Alba-Iulia.

Pour célébrer cette date historique, et surtout les 150 ans de l’amitié franco-roumaine, un groupe de médecins roumains exerçant dans la région Toulousaine, a choisi la ville de Cazères. A l’invitation du Docteur Mircea Ciungu, médecin à Cazères, près de 80 personnes se sont réunies dans la salle du conseil municipal pour une grande soirée festive. Toutes ont été accueillies par Ahmed Hamadi, conseiller délégué à la mairie de Cazères.

Lors de sa prise de parole, le Docteur Mircea Ciungu est revenu sur les liens forts qui unissent la Roumanie à la France :

« Ce n’est pas un hasard si la Roumanie est devenue l’un des pays les plus francophones de l’Europe, la culture française ayant eu une forte influence sur les élites et le peuple roumain pendant plus de 150 ans… Le 1er décembre 1918 représente la date à laquelle les roumains, qui vivaient dans la région de Transylvanie, ont décidé dans un immense rassemblement populaire à Alba Iulia, de proclamer l’union avec le Royaume de Roumanie. C’était à la fin de la Grande Guerre après l’armistice du 11 Novembre. Il faut préciser que la Roumanie a participé à cette guerre à côté de la France, pour accomplir l’union avec la Transylvanie. Le prix fut immense avec plus de 500 mille victimes… Aujourd’hui on se souvient de ce sacrifice après 100 ans. La France a soutenu  fortement la Roumanie dans cet exploit historique. C’était la naissance de l’état roumain moderne… ».

Durant la soirée, les organisateurs n’ont pas manqué d’évoquer de grandes personnalités roumaines comme le poète Mihai Eminescu, le sculpteur Constantin Brâncuși, la chanteuse Maria Tănase ou encore la gymnaste Nadia Comaneci. A l’issue de cette présentation, chacun a pu déguster un fabuleux buffet avec des spécialités culinaires de la Roumanie.