Une journée de commémoration pour l’Armistice du 11 novembre, à Montesquieu-Volvestre.

Samedi 10 novembre, une journée très chaleureuse de commémoration pour l’Armistice du 11 novembre 1918 a été organisée. En effet, les associations Vol’Arize et les Plumes d’Aramis, soutenues par la délégation culture de la mairie de Montesquieu, ont donné vie à ce projet.
Ainsi, les murs de la salle des fêtes étaient habillés de cartes postales et d’affiches. Mais également de photos rappelant la dure vie de nos aïeux dans les tranchées pendant la Grande Guerre. La médiathèque avaient mis à disposition du public, de nombreux ouvrages évoquant cette période. Certains montesquiviens avaient aussi généreusement prêté des objets ramenés du front par leurs poilus.

Une journée dans la convivialité.

L’atelier d’écriture les plumes d’Aramis proposait à tous les volontaires de lire les textes qu’ils avaient amené, ou ceux qui étaient à disposition. Cela se fit  dans une ambiance conviviale et pleine d’émotion. Une scène ouverte réussie et donc une expérience à probablement renouveler. Les Sœurs Sisters évoquaient la guerre avec des chansons d’époque, reprises en chœur par le public dans la bonne humeur.
Après une auberge espagnole sympathique, la soirée se terminait par un spectacle émouvant. L’histoire de Germaine, 30 ans en 1914 , qui s’engageait auprès des blessés malgré la pression de sa famille d’industriels. Textes découverts et lus par sa petite fille Marie-Jeanne Jary.

L’exposition est visible dès à présent à la mairie de Montesquieu-Volvestre jusqu’à la fin de l’année.

Affiche exposition centenaire 2