Dimanche se déroulait la troisième édition de « autrefois mon village » par une journée très estivale. Le public est venu très nombreux redécouvrir les vieux métiers d’antan. L’ouverture de la foire a été proclamée par le garde champêtre. Colporteur des nouvelles, jadis avec son tambour et son vélo, il sillonnait le village. Puis ce sont les vieux tracteurs de Labarthe-Inard et les vieilles voitures du club d’Alan qui ont défilé dans la ville, précédés par les troubadours du Comminges. La calèche a sillonné toute la journée le village, permettant de découvrir Valentine autrement, pour une fois prendre le temps de regarder, de se poser.

Les enfants sont toujours très enthousiastes par ces ballades. Les Troubadours du Comminges se sont donc produits sur la place, créant l’animation, l’admiration pour leur performance et puis la curiosité aussi par rapport à leur costume bleu et blanc, couleurs du Comminges mais aussi de Saint-Gaudens. Mais qui se rappelle encore que chaque village avait ses propres couleurs et que chacun les arborait fièrement les jours de fête ? A Valentine par exemple c’était le vert et blanc. Aussi c’est avec fierté que les bénévoles organisateurs ont revêtu pour l’occasion le costume d’antan. Plus de 30 bénévoles s’affairent depuis quelques mois pour organiser ces retrouvailles avec un pan du passé. Cette ingénieuse initiative se veut la fédération de tous les villageois, les élus, le comité des fêtes ainsi que des associations qui se sont beaucoup impliquées en animant des stands.

Margot Nadalet, présidente du comité des fêtes :

« C’est important pour nous de rassembler les acteurs du village autour d’un même projet festif. Nous avons envie de transmettre nos vieilles valeurs, de faire sortir les jeunes de leur confort actuel, de leur faire prendre conscience de ces valeurs : entraide, partage, convivialité. Le but étant que les familles se retrouvent autour d’activités, échangent, partagent leurs savoirs. »