Gérard Brière parle de la première foire du Volvestre.

Gérard Brière, natif de Carbonne, a quitté cette cité voila bien des années. Il a beaucoup œuvré dans l’entreprenariat et est devenu en 2012 président du Club des Entrepreneurs 31 (CDE31) dont le siège social se trouve à Muret. Initiateur de la première foire du Volvestre en liens avec les représentants de la mairie de Carbonne et ceux de la Communauté des communes du Volvestre, entités parties prenantes de cet événement, nous l’avons questionné.

Gérard, comment avez-vous imaginé cette idée et pourquoi Carbonne ?

En premier lieu Carbonne, tout simplement par nostalgie, un retour dans une ville qui m’a vu naitre. Ensuite parce-que ce territoire possède un riche tissus économique. Enfin parce que tenter l’expérience d’une foire hors de Toulouse tout en étant proche de la métropole était un challenge qui je l’espère réussira. Je voudrais dire également que si j’ai choisi Carbonne, c’est pour rendre hommage à Guy Hellé, ancien maire, que je considère comme un précurseur et un visionnaire qui a créé le site magnifique du centre socioculturel du bois de Castres à l’extérieur de la cité où se déroulera la foire.

A combien d’exposants faut-il s’attendre ?

Une centaine se sont déjà fait connaitre et chaque jour de nouvelles demandes nous arrivent.

Y aura-t-il quelques animations particulières ?

Des activités sont prévues en partenariats avec les associations sportives locales, activités tournées en particulier vers la jeunesse. Mais pour l’instant rien n’est encore définitif. Une certitude, il y aura des jeux gonflables pour les plus jeunes et une initiation au Quad pour enfants. D’autre part, Pascal Gélis, pâtissier carbonnais et son épouse proposeront une découverte et une initiation sur le thème des chocolats du monde. Toutefois de nombreuses surprises attendent les visiteurs : par exemple chaque jour une tombola gratuite permettra de gagner un des nombreux lots offerts par les artisans et commerçants du territoire.

Rappelez-nous les dates et heures de la foire ?

Elle se déroulera donc sur 2 hectares environ autour et dans le centre socioculturel, les 27 et 28 octobre de 9 heures à 18 heures.