La rentrée des Insoumis du Comminges-Savès : conférence de presse.

Cette réunion tirait le bilan de 15 mois de présidence et de gouvernance d’Emmanuel Macron.

Pour eux les promesses de campagne ne sont pas tenues et « les 40 milliards offerts aux riches n’ont pas créé d’emplois, seule la finance à profité de cette politique. Avec des chiffres alarmants : 9 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté, 21%ne se nourrissent pas correctement… En parallèle les économistes annoncent une augmentation « des ultra fortunes » de 9%. La chasse aux retraités se poursuit avec aucune perspective d’amélioration. Avec la diminution de services publics, des aides aux usagers ce n’est pas que l’illettrisme qui gagne mais l’illectronisme et de plus en plus de personnes sont exclues, marginalisées. La baisse des fonctionnaires va forcément créer des pertes d’emplois.

Le Comminges est particulièrement touché. Les socialistes qui gèrent le Comminges ne peuvent rien faire, beaucoup d’anciens socialistes sont aujourd’hui au gouvernement. Il s’agit d’un gouvernement de coalition contre la majorité des français. »

Le groupe des Insoumis promet de s’exprimer sur ces points et de faire des propositions concrètes. Les insoumis se veulent un mouvement citoyen, ils promettent de nombreuses actions pour faire entendre leurs voix, leurs propositions.