Les parents des élèves du collège Leclerc ont profité de l’exposition médiatique des Pyrénéennes avec la venue du président du Sénat Gérard Larcher pour manifester et attirer l’attention du public sur une situation préoccupante. Les chiffres parlent : en 2017, l’établissement recensait 383 élèves pour 15 classes et à la rentrée 2018, on comptabilisait toujours 383 élèves mais pour 13 classes ! Cela amène des effectifs à 30 ou 31 élèves sur les 3 niveaux : 6ème, 4ème et 3ème.

Dans ces effectifs, 9 élèves sont inscrits en UPEAA ( Unité Pédagogique d’Elèves Allophones Arrivants) qui suivent 12h de FLE ( Français Langue Etrangère) et qui le reste du temps sont intégrés dans les autres classes. Ils ne savent pas pour la majorité parler français et l’apprentissage dans ces conditions est difficile pour tous les élèves… A ces problèmes s’ajoutent l’accueil des élèves issus du dispositif ULIS ( Unité Localisées pour l’Inclusion Scolaire ). Ce sont des enfants qui présentent des troubles spécifiques du langage et des apprentissages.  Souvent fragilisés par leur parcours personnel, ils demandent une attention particulière du corps enseignant.

Les enseignants ont prévenu le rectorat avant la rentrée.

Malgré la mobilisation rapide des enseignants et parents, aucune réaction vraiment positive de l’administration n’est constatée, excepté une dotation supplémentaire de 10 heures obtenue le 11 septembre. C’est insuffisant pour assurer un service convenable.

Mobilisation sur « Les Pyrénéennes ».

Enseignants, parents accompagnés de leurs enfants, décident de porter cette situation devant le grand public. Et c’est dans une ambiance bon enfant qu’une délégation va ainsi accueillir ce samedi matin 15 septembre, Gérard Larcher le président du Sénat, Carole Delga présidente de la région Occitanie, Georges Méric, Président du Conseil départemental de la Haute-Garonne, Pascal Malihos, le préfet, Marie-Paule Demiguel, la sous-préfète de St-Gaudens, Loïc  Le Roux de Bretagne, le président de la 5C , Joël Aviragnet le député de la circonscription ainsi que les sénateurs et autres personnalités présentes au moment de l’inauguration.

Le président Larcher sera à l’écoute des parents et enseignants tout comme Carole Delga qui n’a pas oublié son passage dans les établissements de Saint-Gaudens. D’ailleurs; ils auront un mot pour le collège Leclerc dans leur discours… La délégation va ainsi suivre pendant 45 minutes les autorités dans leur visite des stands. Discrets mais présents sans être envahissants, il semble que leur intervention n’est pas un coup d’épée dans l’eau. Alors que le tour des stands n’était pas encore bouclé, Christine Moret, professeur de math au collège recevait un appel de l’inspection académique l’informant qu’une délégation serait reçue dès ce lundi, à 17h ! Rémy Martin, parent d’élève appréciait à sa juste valeur cette initiative qui, tout le monde l’espère, saura apporter une vraie solution à ce problème…