Se souvenir des périodes sombres, tel est le but des cérémonies qui se déroulent tous les ans à Rieumes et dans les bois de Savères autour du 9 août, à savoir la date de l’assassinat du chef du réseau, le commandant DELATTRE.

Les cérémonies ont débuté cette année par la stèle de Savères, sous un soleil de plomb, puis ensuite devant le gisant de Rieumes.

Là, Annie Trulls, présidente de l’association du maquis de Rieumes (31), a rapidement rappelé les faits s’étant déroulés à cet endroit-là. Elle a tenu à remercier les nombreux porte-drapeaux présents (Il a fallu les mettre sur deux rangs) avec un salut particulier au drapeau de Castelmaurou car l’association du maquis de Rieumes aide pour les recherches sur les fusillés du bois de la Reulle. Elle a aussi salué la délégation de militaires venus rendre les honneurs, chose qui ne se faisait plus depuis quelques années, ainsi que les nombreux élus présents, qu’ils soient maires des communes des alentours, conseillers départementaux ou député.

Puis madame le maire de Rieumes a pris la parole pour rendre hommage à ces combattants de l’ombre, avant les dépôts de gerbes des anciens combattants, de l’association du maquis et de la ville de Rieumes.

Sur les deux évènements, Patrice Rouby a chanté la Marseillaise et le chant des Partisans, accompagné au saxophone par Hervé Coyandé, directeur de l’école de musique de Portet et professeur de musique.