Mercredi après midi, c’était le dernier entrainement de l’école avant les vacances, le moment pour le club de tir saint-gaudinois et les deux entraineurs de faire le bilan des résultats du club mais surtout du parcours de chaque sportif.

Jean-François Hauler, appelle chacun d’entre eux évoquant ses points forts et ses faiblesses, ce qui doit être amélioré dans son comportement ou dans la technique. L’école accueille 15 jeunes de 8 à 15 ans, tout le matériel leur est fourni gratuitement. Il faut savoir que 7 d’entre eux ont été qualifiés pour participer au championnat de France à Colmar. Il s’agit de Arthur Ricardie en poussin (c’est sa première année de tir), Nell Michaux, Léo Touzet, Romain Mounier, benjamin Florian Salles et Gawen Férat minimes et Nathan Riff en minime pistolet.

Des jeunes pleins d’enthousiasme qui apprennent la concentration et le respect, et puis avec eux on ne joue pas avec les armes. On retrouve Lisa Bonzom qui affirme son caractère et sa détermination, dont le palmarès est plutôt impressionnant. Cadette fille surclassée en junior, elle rejoint l’équipe de France. Cette athlète est inscrite sur les listes ministérielles en catégorie espoir. Si le club obtient d’aussi bons résultats, c’est le résultat des talents des athlètes mais aussi le sérieux et le travail de toute une équipe, entraineurs présidents et plus généralement du bureau qui agissent pour entrainer dans de bonnes conditions, pour avoir du matériel de haute qualité. D’ailleurs le club est équipé de cinq cibles électroniques Meyton qui sont aujourd’hui le haut de gamme de l’équipement.

Pour le président Sylvain Pénicaut « il est nécessaire d’offrir ce qui se fait de mieux à nos sportifs, ils ont ainsi les mêmes conditions de tir que lors de grands championnats. » Il affiche aussi une grande satisfaction du résultat des jeunes de l’école de tir, ce qui prouve le brillant encadrement et la pédagogie dont ils peuvent bénéficier.