Nocturne au musée pour fêter les 90 ans du grand prix de France.

Le musée a ouvert ses portes tout le weekend pour fêter l’évènement. Hormis la coupure du match France-Argentine, de nombreux visiteurs se sont pressés pour venir découvrir cette exposition tournée vers cette commémoration. En effet des articles de presse ou documentation mentionnant cet évènement étaient exposés. Il faut dire qu’a l’époque Saint-Gaudens faisait partie des grands circuits et que l’on y venait de loin. D’après les registres gardés avec précaution, on ne comptabilisait pas moins de 60 à 80 000 spectateurs.

Les gradins pouvaient en accueillir plus de 25 000, les autres installés tout au long du parcours. Saint-Gaudens vivait à l’heure du circuit et avait une ouverture internationale. Difficile d’imaginer tout cela aujourd’hui. Le circuit du Comminges recevait donc les plus grands pilotes de l’époque et en 1928 il était le théâtre du grand prix de France et cela se fête.

Ce musée possède une documentation impressionnante, Michel Ribet le président de l’Ecurie du Comminges nous dit que régulièrement des personnes leur amènent des documents, des objets en lien avec le circuit. Ces passionnés bénévoles vous livrent des anecdotes inédites sur cette époque dont certains sont nostalgique. Ils se feront un plaisir de vous faire découvrir ce lieu. Le musée est ouvert les jeudis et samedis : de 10h à 12h et de 14h à 18h et sur demande pour les groupes.