Réunis en session mardi 26 juin 2018, les élus départementaux ont adopté un nouveau projet culturel 2018 – 2022.

Depuis 2015, le Département fait de la culture une des ses priorités. Un engagement qui s’est traduit par l’augmentation du budget dédié à la culture, en faveur notamment des acteurs culturels de la Haute-Garonne (+ 7 % en 2017).
Chaque année, le Conseil départementale propose près de 500 manifestations annuelles gratuites sur tout le territoire. De nouveaux lieux de diffusion ont vu le jour, comme la Galerie 3.1 au centre-ville de Toulouse ou le Pavillon République dans la cour de l’Hôtel du Département. D’autres lieux de culture se sont vus renforcés, comme le musée-forum de l’Aurignacien, le château de Laréole, l’espace Roguet, le musée de la Résistance et de la Déportation ou encore les Archives et la Médiathèque départementales.

Afin de développer encore davantage l’accès à la culture pour tous et partout, le Conseil départemental a souhaité mettre en place un projet culturel 2018-2022, construit et partagé avec l’ensemble des Haut-Garonnaises et des Haut-Garonnais.

Une démarche innovante de concertation citoyenne, qui a mobilisé près 4 000 citoyens et acteurs culturels pendant 8 mois, a permis de faire émerger un programme d’actions pour les 4 années à venir, parmi lesquelles :
– la Journée départementale de la Culture pour célébrer avec l’ensemble des acteurs culturels haut-garonnais les différentes expressions culturelles constitutives du département,
– une plateforme numérique culturelle et collaborative en ligne, qui centralisera un ensemble de services ouverts à tous (agenda, partage citoyen, covoiturage, garde d’enfants, hébergement d’artistes) ainsi qu’un espace de ressources pour les acteurs culturels, sur tout le territoire haut-garonnais,
– la création de bourses pour l’accès aux enseignements musicaux à destination des enfants issus de milieux défavorisés,
– un fonds de soutien aux initiatives culturelles locales, doté de 50 000 € pour la première année,
– la création d’un label « comme à la maison » et le soutien financier aux cafés-culture.

Ce nouveau projet vise notamment à renforcer la cohésion culturelle territoriale, développer le soutien des pratiques culturelles et favoriser l’accès à la culture.

« La culture est pour le Conseil départemental de la Haute-Garonne un élément essentiel de son action politique, une des réponses aux défis qui sont aujourd’hui lancés à notre République. A l’heure où les pratiques culturelles des Français sont en pleine évolution et où la moitié des Français reste éloignée de toute offre culturelle, la question de l’accès à la culture doit être au cœur de nos politiques publiques« , rappelle Georges Méric.