Jean-Luc Ponty sur la scène de Jazz en Comminges.

Né à Avranches, ville jumelée avec Saint-Gaudens suite à l’aide apportée par cette dernière après guerre, Jean-Luc Ponty dit être venu en 52 avec la formation de son père en remerciement.

Il ne cache pas son plaisir d’être sur la scène de jazz en Comminges. Ce virtuose du violon électrique qu’il a transformé et imposé dans le jazz surprend par sa musique jazz-rock dont il est le précurseur ou le free-jazz. La sonorité puissante et plus douce de son violon vous transporte tant sur des morceaux rock que dans la douceur des ballades. Le talent de ce grand monsieur est reconnu partout dans le monde. Il a joué avec les plus grands et a enregistré 40 albums.

Ensuite Cory Henry lui a succédé lui aussi avec un jazz plus électronique. Sa voix puissante révèle un grand chanteur compositeur. Il a par sa présence et son énergie communicative envouté et emporté le public qui debout s’est mis à danser. Pendant quelques instants il a plongé dans le public. Cette nouvelle version du jazz a peut-être laissé plus de place au jazz moins traditionnel, si l’on peut dire, avec des artistes précurseurs.