Journée de la pisciculture à Sède par l’Association de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique (AAPPMA).

Le samedi 20 janvier était donc organisé au lac de Sède, la journée de la pisciculture par l’AAPPMA et son président Laurent Burel. Plus de 40 personnes ont répondu à l’appel. Il s’agissait pour eux de la mise en place de la pisciculture, ce qui conditionne l’activité à venir, la richesse des eaux en poissons et leur diversité.  Pour l’occasion les présidents fédéraux départementaux étaient présents de même que Jean-Yves Duclos, maire de Saint-Gaudens.

Richesse de la biodiversité.

Daniel Rodriguez a alors fait la présentation des espèces présentes dans le lac de Sède. Il se félicite même de la richesse de la biodiversité.  «Après l’arrêt de la carrière, on revoit des moules d’eau douce qui est une espèce sur la liste rouge des espèces menacées. On compte de nombreux brochets de grande taille, des sandres en quantité, ce qui prouve une bonne qualité et un bon équilibre de l’eau. On constate le développement d’écosystèmes riches et diversifiés. Ce site est donc relativement exceptionnel».

Mais tout ceci ne serait rien sans la veille permanente des pêcheurs sur la qualité de l’eau, de la reproduction. Un travail de protection de ce système aquatique dont on peut être fier. Vous regarderez le lac de Sède avec un autre regard en vous promenant. Peut-être prendrez vous le temps d’observer la diversité des poissons présents.