Réactions de Joël Aviragnet suite à l’invalidation des élections législatives dans la 8ème circonscription.

Ce lundi 18 décembre le conseil constitutionnel a invalidé les élections législatives du mois de juin. Nous avons recueilli les impressions de Joël Aviragnet, député du Comminges-Savès dont le mandat vient d’être invalidé

Comment avez-vous pris cette nouvelle ?

« Très franchement cette nouvelle ne m’a pas surpris, je m’y attendais. La seule irrégularité qui a été mise en avant a été  le non envoi de la liste d’émargement par Gensac-de-Boulogne le soir des élections. Dès que nous avons remarqué leur erreur d’envoi de listing nous leur avons signalé mais cela n’a pas été pris en compte. Il n’y a donc pas eu d’irrégularités majeures, de fraudes qui engagent ma responsabilité. J’entends la déception des électeurs et leur agacement de devoir revoter. Mais c’est la Démocratie et je suis satisfait de voir qu’elle s’exprime librement. »

Qu’allez-vous faire désormais ?

« Je suis forcément déçu par cette invalidation mais en temps que républicain je serai très clair à ce sujet. Je continuerai ce que j’ai toujours fait : défendre le territoire du Comminges-Savès.  Comme je l’ai déjà fait à l’Assemblé Nationale, je continuerai à défendre les valeurs républicaines qui m’habitent, la santé par exemple. Je veux me battre afin que les territoires ruraux ne soient pas défavorisés et laissés pour compte, pour une égalité sociale ».