Comme le temps passe vite et nos ainés ont tellement d’activités qu’il est difficile pour les jeunes que nous sommes de suivre le rythme. Fin novembre, comme à l’accoutumée, le club de Montesquieu Volvestre a organisé son loto traditionnel. Encore une fois, un vrai succès populaire avec la présence de plus de 290 joueurs. L’enquête que nous avons menée avec diligence n’a pourtant révélé aucune anomalie répréhensible. Pas de tripot clandestin, pas de casino secret simplement des femmes et des hommes, dont certains très âgés, venus passer un agréable après-midi en tentant de gagner. Et puis ce stress et cette adrénaline que seuls les joueurs de loto connaissent. Ce dernier numéro que l’on attend et qui ne sort pas. Le cœur qui commence à frapper fort et puis, catastrophe, on entend hurler quine à l’autre bout de la salle. Certains diront même : « ça m’étonne pas qu’elle gagne celle là, si vous voyez ce que je veux dire » C’est vrai, tout ceci n’est pas très fraternel mais… parfois vrai ! Chuuuut. Alors on recommence une partie et, des fois, c’est à moi de crier « quine ». Un grand bonheur m’envahit soudainement. Oui j ‘ai gagné et c’est mérité.  Pas toujours les mêmes! Certaines mauvaises langues vont dire que ma chance est douteuse. Mon Dieu que les gens sont méchants parfois !

C’est dans la bonne humeur et dans une grande convivialité, qu’une habitante de Carla Bayle a gagné le bon de 500 euros. Elle a demandé aux organisateurs de ne pas dévoiler son identité. Non, non cela n’a rien avoir avec ce qui a été énoncé. Simplement de l’humilité et un caractère introverti, à quoi allez vous penser !

La présidente, Madame Rives, souhaite pour l’occasion remercier tous les bénévoles qui avec beaucoup d’abnégation participent à installer et débarrasser la salle. Et puis une pensée vers tous les membres du conseil d’administration : Malgré l’âge qui avance inexorablement toujours cette envie de servir les autres pour le sens du bien être collectif. Chapeau mesdames et messieurs, vous avez notre admiration…