Le 13 novembre 2017, les associations d’agriculteurs Bio et d’agriculture biologique des départements d’Occitanie se sont retrouvées en assemblée générale constitutive de Bio Occitanie, la nouvelle Fédération Régionale de l’Agriculture Bio d’Occitanie.

Pour cela, ils s’étaient donné rendez-vous au château de Ribonnet, siège depuis 2006 d’une production de vins Bio.

Après une présentation sur site des méthodes utilisées dans les vignes de la propriété, ce fut une matinée studieuse pour la cinquantaine de participants représentant les 11 départements.

Sous la responsabilité de Nathalie Masbou, présidente de la FRAB* Midi-Pyrénées, de Judith Carmona, présidente de la commission agricole à la Région, de Virgil Bezin, coordinateur BIO82, les débats étaient ouverts. Cela commença par 4 présentations :

  • Maxime Vial, au nom de l’APABA*, a planché sur « l’Autonomie des élevages ».
  • Kristel Moinet a ensuite présenté le GIEE* « Vignes en association » au nom du BIOCIVAM* de l’Aude.
  • Georges Joya, céréalier dans le Gers, a fait un exposé sur « Autonomie en grandes cultures, différents visages de la fertilisation ».
  • Enfin, Patrick Marcotte, venu des Pyrénées Orientales, a expliqué sa démarche de fleurissement des bordures des plantations avec des Allysons et des plantes-banque sur lesquelles on pose des pucerons destructeurs de parasites.

Un constat s’impose :

  • Dans la première région bio de France et 4ème région d’Europe, les défis sont multiples pour soutenir un développement de l’agriculture biologique équitable qui profite à tous les acteurs des filières, aux producteurs en premier lieu.
  • La consommation en produits bio ne cesse de croître en France, +21,7% entre 2015 et 2016. Cette croissance de la demande doit être accompagnée d’une organisation renforcée des filières, du développement d’outils économiques, d’une concertation entre les acteurs pour une juste répartition de la valeur.
  • Il y a une volonté d’arriver à 40% de produits locaux dans la restauration collective, dont 50 % de produits Bio.
  • Avec plus de 7000 producteurs Bio ou en conversion en Occitanie, les besoins en accompagnement technique, en expérimentation et en innovation sont de plus en plus pressants.

Il ne faut pas perdre de vue, par ailleurs, que le gouvernement a décidé la suppression de la M.A.B.* dès 2018.

L’assemblée générale constitutive qui s’est tenue l’après-midi a entériné la fusion des 2 FRAB* Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon sous l’entité « Bio Occitanie, Fédération Régionale de l’Agriculture Bio ». C’est ainsi que la FRAB Occitanie sera présente auprès des pouvoirs publics et des institutions régionales, nationales et européennes pour défendre les agriculteurs bio et faire reconnaitre les services environnementaux et sociaux qu’ils apportent à la société entière.

FRAB* : Fédération Régionale des Agriculteurs Bio

M.A.B.* : Maintien Agriculture Bio. Ces aides sont financées avec le 2° pilier (développement rural) de la PAC.

APABA* : Association pour la Promotion de l’Agriculture Biologique en Aveyron

GIEE* : groupement d’intérêt économique et environnemental

BIO CIVAM* : Centre d’Initiatives et de Valorisation de l’Agriculture et du Milieu rural