Samedi 14 octobre, Pronomade(s) sera à Carbonne tout au long de la journée avec 3 spectacles de marionnettes… en vitrine !

 

MARIONNETTES EN VITRINE / La compagnie s’appelle reviens, Cie Akselere et Compagnie Succursale 101

à 9h30, 11h15 et 17h30 à Carbonne (RDV sous la halle)

gratuit / tous publics à partir de 8 ans / durée : 1h environ pour voir les 3 spectacles à la suite (chacun dure entre 10 et 15 minutes)

 

Tout au long de la journée, nous vous donnons rendez-vous dans le centre-ville de Carbonne où des vitrines de magasins vont s’offrir de troublantes apparences… En moins d’une heure, vous pourrez découvrir trois univers différents, ayant néanmoins en commun celui, riche, du théâtre d’objets ! En vous approchant, vous vous rendrez vite compte que chacune des vitrines recèle un trésor d’imagination marionnettique : La compagnie s’appelle reviens vous invite à regarder passer le temps, minute après minute, à travers une succession d’expériences ; la Cie Akselere raconte du bout de ses doigts l’histoire sanglante de Lady Macbeth ; la compagnie Succursale 101 met en scène un grand-père aux allures « parfaites » avec lunettes, pipe fumante et charentaises.

sappellereviens3
Qui sont-ils ? / Les bios

La compagnie s’appelle reviens (www.sappellereviens.com) Le processus de création d’Alice Laloy s’oriente vers un théâtre de recherche où se croisent marionnettes, matériaux, machines, acteurs et compositions sonores au service d’une écriture singulière et poétique. Sa démarche se nourrit d’une conversation qu’elle tisse entre une logique concrète et pratique qu’elle entretient en «bricolant» et une logique mentale de «rêverie» évoluant par chocs, glissements et associations libres. Dans son travail, tout est transformation, métamorphose. Et mouvement. Visuel et sonore.

Cie Akselere (http://akselere.com/) La Cie Akselere, c’est du théâtre d’ombres, d’objets. Un univers artistique imbibé des origines de Colette Garrigan qui raconte des histoires avec sa voix «So British» de Liverpool. Un univers poétique et décalé, mettant en lumière des histoires et des instants de vie parfois banals, parfois médiocres, pour les rendre beaux.

La Compagnie Succursale 101 (www.s101.fr) La compagnie a été fondée en 2006 par Angélique Friant, comédienne- marionnettiste issue de la Classe de la Comédie de Reims. La dramaturgie, élément vertébral du spectacle vivant, s’impose immédiatement comme vecteur du travail de la compagnie. La compagnie explore les disciplines qui composent actuellement la scène contemporaine et mêle, avec le souci aigu de créer une dramaturgie forte, des domaines artistiques tels que le théâtre, la danse, le masque, la musique, la marionnette et l’objet.