Le Festival de la Fiction TV de La Rochelle a décerné 2 prix à une production tournée en Occitanie. Le téléfilm Mention Particulière, tourné à Toulouse avec le soutien de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a été doublement primé à l’occasion de ce Festival de la fiction TV de La Rochelle qui s’est achevé le 17 septembre dernier.

Réalisé par Christophe Campos et produit par Caminando Productions pour TF1, ce téléfilm a reçu le prix du « Meilleur scénario » et le prix du « Jeune espoir féminin Adami » pour la comédienne Marie Dal Zotto. Bruno Salomone, Hélène de Fougerolles et  Maïra Schmitt, jeune comédienne montpelliéraine, figurent également au casting de cette production.

Mention Particulière a été tourné à Toulouse du 23 mai au 22 juin 2017, avec la participation de nombreux techniciens, comédiens et figurants de la région.

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a accompagné le projet à hauteur de 90 000€ dont 1/3 du CNC au titre de la convention Région – CNC. Le tournage a également été soutenu par la Commission du film d’Occitanie (Ciné 32 / Gindou Cinéma / Languedoc-Roussillon Cinéma).

Pour Carole Delga, présidente de Région : « La région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est une terre de cinéma. Au-delà de leur valeur culturelle et artistique, les tournages favorisent l’emploi de techniciens et comédiens locaux, génèrent d’importantes retombées économiques et contribuent ainsi au développement et à l’attractivité de nos territoires. En 2017, nous consacrons plus de 3,7 M€ à l’aide à la création audiovisuelle. »

Mention Particulière sera prochainement diffusé par TF1 soit dans son intégralité (90′) soit en deux parties (2 X 45′). Ce téléfilm raconte l’histoire de Laura, 21 ans, qui a décidé de passer son bac comme n’importe quelle jeune fille de son âge. Sauf que Laura n’est pas tout à fait comme les autres. Trisomique, elle doit braver les difficultés, les doutes de son entourage et le regard parfois cruel des autres. Epreuve après épreuve, Laura se bat pied à pied pour arracher une chance qu’on voudrait lui refuser et vivre la vie qu’elle s’est choisie.