Entrée en fonction il y a quelques mois, Cécile Lenglet, sous-préfet, a souhaité rencontrer Maryse Vezat, maire de la commune, à l’occasion d’une réunion de travail organisée à la mairie de Rieux-Volvestre.

Après avoir fait un panorama du contexte local de la commune, de l’importance de l’emploi, de l’évolution de la population, des effectifs scolaires, des problématiques des commerçants et des agriculteurs, Maryse Vezat a insisté sur les difficultés financières des collectivités auxquelles n’échappe pas la commune. Elle a attiré l’attention de la représentante de l’Etat sur les risques accrus que fait courir l’annonce d’une baisse supplémentaire de la dotation de l’Etat ainsi que de la quasi disparition des contrats aidés.
Ces baisses de recettes, alors que les dépenses, même maitrisées, continuent de croitre pour assurer les services aux habitants, des plus jeunes aux plus âgés, cette baisse ne peut être compensée par l’augmentation de la fiscalité.

La conversation s’est ensuite attardée sur les projets à venir, en particulier la reconstruction et l’agrandissement du centre Pierre Hanzel. Par ailleurs, contrairement à d’autres territoires, Madame Vezat signalait que la construction de la Maison de santé pluri-professionnelle, au centre du village, permet d’assurer la proximité des soins sur le territoire. Si bien que nombre de jeunes retraités cherchent à s’installer sur la commune.
Elle compléta la présentation des projets en mentionnant le projet d’accessibilité de l’accueil mairie; au niveau de l’urbanisme, la demande de foncier pour des exploitations en bio et la pression sur le foncier bâti.

Quant à l’activité culturelle et de loisirs, elle soulignait son dynamisme, avec la seule piscine couverte sur le sud du département avec Saint-Gaudens et Muret. Elle constitue une charge lourde pour la commune même si des solutions ont été trouvées avec d’autres collectivités.

Pour conclure la rencontre, Mme Vezat a accompagné Mme le sous-préfet pour une visite du patrimoine exceptionnel de la commune.