Le Pays du Sud Toulousain Fémina Rugby vient de reprendre ses entrainements pour une saison 2017/2018 qui s’annonce des plus palpitantes. Quels sont les sentiments de son président Francis Cabal au seuil de cette saison ?

« Tout d’abord, un petit retour en arrière car la saison dernière, suite à la montée en Fédérale 1, beaucoup d’inquiétudes sportives et économiques à la vue des longs déplacements à venir m’ont envahi. Mais une préparation physique intense et un gros travail aux entrainements ont permis une bien belle saison. Autour de ce groupe de joueuses passionnées, l’apport de quelques joueuses chevronnées, les cadettes qui confirment et d’autres qui arrivent, ensemble, elles ont créé un groupe qui ne cesse d’évoluer. Pour tout leur travail, présence, écoute, elles ont obtenu la qualification et échouent aux portes de la finale contre Narbonne, sacrée championne de France huit jours plus tard.

Sur le plan économique, je tiens à remercier tous les dirigeants bénévoles qui œuvrent toute l’année pour le bien-être des filles et qui travaillent aussi à toutes les manifestations et au sponsoring. Sponsors, un grand merci pour votre soutien. Vous faites partie intégrante de leur réussite.

Quelques nouveautés pour les jeunes, afin de pérenniser le PSTFR, les séniors et cadettes s’entraineront sur le terrain de Carbonne, permettant ainsi une meilleure cohésion sportive et humaine. De plus, un groupe de minimes, en collaboration avec le comité départemental 3 l, est créé par le PSTFR pour représenter le bassin Sud Toulousain allant de Saint-Martory à Muret.

Cette saison, la fédérale 1 est composée de 4 poules de 8 équipes, voici les équipes que nos rouges et noires vont affronter dans la poule 3 : Pachis d’Herm – Stade Montois – Section Paloise – Blagnac – Stade Toulousain– Gaillac et Castres.

Souhaitons que nos couleurs brillent une fois encore dans ce monde de plus en plus prisé de l’ovalie féminine ».