Une opération de sensibilisation des conducteurs au risque routier a eu lieu vendredi 11 Août en début d’après-midi au péage de l’A 64, à Muret.

Pour cela, une vingtaine de militaires avaient été sollicités. Ils venaient de la brigade de Muret et étaient appuyés par les pelotons motorisés de Toulouse, de Villefranche de Lauragais et bien sûr de Muret.

La priorité était donnée à la sensibilisation aux risques : la surcharge des véhicules, le respect des temps de pause, les vélos plus ou moins correctement arrimés ou masquant les plaques d’immatriculation (amende à 90 €), contrôle des attestations d’assurance et du pedigree du véhicule via le fichier central.

Mais il y avait aussi un côté répressif avec des contrôles de vitesse très fructueux. En une heure et demi qu’a duré cette opération, plus d’une quinzaine d’infractions ont été relevées, dont un 128 km/h (123 retenus) au lieu des 90 autorisés !

L’opération, organisée par les services de la Préfecture de Haute-Garonne, s’est déroulée en présence de Madame la Préfète Cécile Lenglet, sous-Préfet de Muret, et de Monsieur François Sillion, coordonnateur Sécurité Routière à la Préfecture.

En Haute-Garonne, depuis le début de l’année 2017, on déplore 33 tués, contre 28 à la même époque en 2016, et de nombreux accidents graves avec des séquelles importantes pour certaines victimes.

Encore une fois, la grande majorité des accidents constatés est due à une prise de risque ou à un comportement inadapté du conducteur sur la route.

A l’occasion du prochain week-end de l’assomption, les forces de l’ordre seront fortement mobilisées et procéderont à des contrôles sur l’ensemble du réseau routier de la Haute-Garonne.