Législatives : dernier grand meeting de Michel Montsarrat avant le premier tour.

De nombreux  sympathisants se sont réunis à la salle du Belvédère de Saint-Gaudens, jeudi 8 juin pour écouter leur candidat de « la République en Marche ». M. Montsarrat et sa suppléante Sabine Godet étaient entourés de nombreuses personnalités venues les soutenir. Chacune exprimera ses raisons d’adhésion au mouvement En Marche, ensuite celles qui font de  M. Montsarrat  le meilleur député pour la 8ème circonscription.

C’est l’envie de sortir de ce clivage gauche-droite qui verrouille la politique.

Alex Murator, 19 ans, chargé de communication du candidat : « Macron permet aux jeunes de se réinvestir en politique, ils sont conquis par ses idées modernes ».

Christine de Veyrac, ancienne députée européenne dit avoir abandonné la politique. Elle était lasse des personnes qui font de la politique par intérêt personnel et non pour celui de leurs citoyens. « Je suis très respectueuse du travail formidable que peuvent faire les élus de terrain. Faisant partie de la commission de désignation des candidats à la députation, je suis surprise de la lucidité, du grand professionnalisme de ces jeunes qui s’engagent, lucides et bienveillants  agissant pour l’intérêt général. C’est bien, que la classe politique puisse se renouveler, en respectant la parité. Donner une équipe gagnante c’est se donner un temps d’avance par rapport  au monde qui évolue très vite, redonner la fierté à la France ».

Nicolas Lonjeau, médecin-chef urgentiste à l’hôpital de Saint-Gaudens rappelle le rôle du député. « Dans le cas de cet hôpital, le site unique ou l’acquisition de l’IRM, c’est nous, acteurs locaux qui l’avons gagné. Nous nous sommes battus, nous avons tiré la sonnette d’alarme pour dénoncer la perte de 1million par an dû a l’entretien des 2 sites, sans nous les politiques ne pourraient se glorifier de ce qu’ils ont fait pour le Comminges. Ceux sont les gens du terrain qui font, et non les politiques. Le député porte le projet à l’Assemblée et vote les lois. »

Françoise Laborde, sénatrice PRG de la Haute-Garonne,

chargée de l’agriculture au Sénat, rappelle que l’actuel ministre Jacques Mézard était le président du groupe RDSE. « Il sera un ministre opiniâtre et rigoureux, il comprend la problématique agricole. J’ai rencontré, ici, des personnes en grande souffrance mais toujours dignes. La 1ère mesure qui sera prise c’est de leur verser les aides que l’état leur doit au plus tôt. J.Mézard en a pris l’engagement ».

Karine Brun, maire de Laffite-Vidordanne et vice-présidente a la communauté de communes du Volvestre. Laurence Massat ancienne conseillère régionale UDI. Elie Baup consultant télé alimenteront aussi les débats.

Tous, à l’unanimité, reconnaissent à Michel Monsarrat, ses qualités d’écoute, son enthousiasme, son optimisme, un grand amoureux de son territoire. Il a l’ambition de porter le Comminges. En tant que sportif et chef d’entreprise, il est attaché aux résultats. Persévérant, quand il s’engage il va jusqu’au bout. L. Massat dira « grand humaniste, bienveillant, c’est un grand amoureux des gens, de la vie. «

Michel Montsarrat et sa suppléante, Sabine Godet rappellent aussi leur volonté de porter les valeurs de ce territoire. De s’entourer, de s’appuyer sur les comités référents, spécialisés chacun dans leur domaine, car on ne peut tout connaitre.

La soirée s’est terminée autour d’un buffet de produits locaux. Tous ont pu ainsi continuer à poser leurs questions. L’ambiance était alors conviviale et confiante pour les résultats de dimanche soir.