Carole Delga : « La ligne Montréjeau-Luchon sera la première à rouvrir en Occitanie, d’ici fin 2020 »

 

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a présidé une réunion publique sur la ligne ferroviaire Montréjeau-Luchon, ce vendredi 12 mai, à Bagnères-de-Luchon.

150 personnes (habitants, usagers, élus locaux) ont répondu présentes pour échanger sur l’avenir de cette ligne. Un dossier qui tient particulièrement à cœur à Carole Delga puisqu’il se situe dans le Comminges et qu’il avait fait l’objet de certaines critiques d’opposant mettant en cause la volonté de la Région, et des élus en place, de mener à bien ce dossier. Cette réunion publique a eu le mérite de clarifier les choses quant à la volonté de faire aboutir la ré-ouverture de la ligne Montréjeau-Luchon.

Après les explications fournies par la présidente de région, chacun a pu poser les questions qu’il souhaitait.

Dans ses explications, Carole Delga, présidente de région devait notamment préciser :

« Aux termes des Etats généraux du rail et de l’intermodalité que nous avons conduits au printemps 2016, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a dressé 10 chantiers à conduire sur notre territoire, en faveur du transport ferroviaire. Parmi les priorités retenues : la sauvegarde de 6 lignes ferroviaires…

Montréjeau-Luchon fait partie de ces itinéraires sur lesquels nous souhaitons voir des TER circuler à nouveau. Et je vous l’assure aujourd’hui : ce sera la première ligne à rouvrir…

Dès la révision du Contrat de Plan Etat / Région, j’ai demandé l’inscription d’une ligne budgétaire pour Montréjeau-Luchon. J’ai ainsi obtenu une enveloppe de 36 M€ destinée au renouvellement de la voie…

Un Comité de pilotage sera mis en place à l’automne 2017, pour construire un véritable projet de territoire. Les études préliminaires et d’avant-projet seront conduites d’ici 2018, pour un lancement des travaux en 2019.

Je compte sur une réouverture de la ligne d’ici la fin de l’année 2020.

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est donc pleinement investie dans la construction d’un nouvel avenir pour Montréjeau-Luchon.

Nous sommes la première région à investir autant sur le rail, avec un montant d’investissement d’1,5 milliard € sur les 5 années à venir »