Le SDEHG valorise la ruralité par l’équipement de bornes électriques.

Les utilisateurs de véhicules électriques pourront désormais recharger leur véhicule à Valentine. En effet, une borne de recharge vient d’être implantée au parking de la Poste. Cette borne a été installée par le Syndicat Départemental d’Énergie de la Haute-Garonne (SDEHG). Il prévoit d’en installer 100 comme celle-ci sur l’ensemble du département.

Lutter contre la pollution.

L’objectif du SDEHG est donc d’encourager le développement du véhicule électrique en Haute-Garonne. Une façon de lutter contre la pollution de l’air et réduire notre dépendance aux hydrocarbures. Pierre IZARD, Président du SDEHG : « Le manque d’infrastructures de recharge est un frein au développement de l’électro-mobilité. Ce ne sera plus le cas en Haute-Garonne puisque fin 2017, 100 bornes publiques mailleront notre département. Soit une borne tous les 15 à 20 km. A ce jour, le SDEHG a déjà mis en service 40 bornes de recharge réparties de manière homogène sur le territoire. Je tiens également à souligner que l’électricité fournie par les bornes du SDEHG est d’origine 100% renouvelable. Notre solution de recharge électrique est totalement respectueuse de l’environnement. Nos bornes permettent de charger des véhicules propres avec de l’énergie propre».

Le conseil municipal de Valentine a ainsi souhaité participer à la création d’un réseau de bornes de recharge pour véhicules électriques en sollicitant l’implantation d’une borne sur la commune. André PUISSEGUR, maire de Valentine : « Si nous souhaitons le développement des véhicules électriques et hybrides, il faut commencer par une proposition de recharges sur nos territoires. Ces véhicules moins polluants représentent l’avenir vers lequel nous voulons tendre. A Valentine, nous avons choisi un emplacement proche des commerces de proximité (presse, café, coiffeur, bureau de poste…) ce qui permettra de faciliter l’attente lors de la recharge».

Un maillage cohérent.

L’installation de ces bornes, selon un maillage cohérent réparti de manière homogène sur le département, permettra de rassurer le conducteur en lui assurant un maximum de 20 km entre deux points de charge. L’autonomie de la plupart des véhicules électriques étant aujourd’hui de 100 à 150 km. Grâce aux concours financiers de l’État, via les Investissements d’Avenir (50%) et du SDEHG (35%), la commune prend à sa charge seulement 15% du coût de l’installation de la borne, soit environ 1 000 euros. Une borne de recharge simple d’utilisation et accessible à tous Une borne comprend 2 points de charge. Deux véhicules peuvent charger en même temps. Les véhicules acceptés sont les voitures électriques, les voitures hybrides rechargeables, les vélos et scooters électriques.

Il est possible de charger un véhicule électrique sur les bornes du SDEHG en utilisant les moyens d’accès suivants :

  • une carte d’accès SDEHG,
  • l’application mobile « Freshmile Charge » à installer sur un Smartphone (téléchargement gratuit sur Google Play et App Store),
  • un site internet pour les utilisateurs occasionnels (par saisie d’une adresse internet indiquée sur la borne ou par scan d’un QR Code),
  • une carte de recharge autre (exemple : une carte de constructeur automobile,
  • une carte KiWhi Pass®, etc.).

Le coût de la recharge est de 0,20 € pour les 20 premières minutes, puis de 0,75 € par demi-heure suivante entamée.

Pour en savoir plus et connaître les bornes de recharge SDEHG disponibles : www.sdehg.fr