FOS : La colère du maire lors de l’ouverture de la pêche.

La commune de Fos est située en zone risque inondation. La crue du mardi 18 juin 2013, avec une hauteur de 2 mètres à certains endroits, avait fait des dégâts très importants, notamment la destruction du pont du gravier. La zone basse du village est donc classée en zone rouge fort risque inondations. Le maire, Francis Dejuan, a pris un arrêté le premier février 2017 pour interdire le stationnement des caravanes et des camping cars où la Garonne est sortie de son lit emportant 100 stères de bois de l ‘exploitant forestier.

Cette zone était matérialisée par des barrières, de la rubalise et l’affichage des arrêtés municipaux. Les barrières ont été enlevées, la rubalise arrachée et les arrêtés affichés jetés dans la Garonne. L’arrêté municipal avait été remis à la sous-préfecture de Saint-Gaudens et à la gendarmerie de Saint-Béat.

Aire d’accueil des gens du voyage?

Devant de tels agissements le maire de Fos a appelé a trois reprises les gendarmes qui ont été très réactifs et ont procédé aux investigations.

La commune n’a donc pas d’aire pour accueillir les gens du voyage. Depuis le premier janvier 2017, cette compétence obligatoire est du ressort de la communauté de communes «Pyrénées-Haut-Garonnaises» qui doit assurer l’aménagement, l’entretien et la gestion des aires d’accueil des gens du voyage.

«J’ai ainsi participé à toutes les réunions inondation depuis mon élection en 2014. J’ai aussi suivi une formation «risque inondation» le mardi 17 mai 2016 à Chaum.

Le Maire doit assurer en toutes circonstances la protection des biens et des personnes. Ces personnes stationnées en bordure de Garonne courent un grand risque dans une zone interdite.

Les services de l’Etat se doivent de faire respecter les arrêtés, la population est excédée. En tant que maire je ferai appliquer les lois de la République sur la commune de Fos sans faiblesse et avec détermination».

Propos recueillis.