La gauche pourrait-elle s’unir?

Danielle Tensa du parti communiste français, candidate aux prochaines législatives, a réuni récemment à Carbonne, salle Laveran,  militants et sympathisants locaux.  Elle ouvrait les débats  en expliquant que, depuis que  Benoit Hamon était dans la course à la présidentielle,  la donne à gauche avait changé. « Cette première place aux primaires permet de remettre les idées de progrès en avant dans notre Pays ».  Les militants de Gauche à Carbonne ont soulevé une question : «  N’est-ce pas sur le terrain qu’un accord peut être gagné, en imposant cette nécessité aux états-majors de campagne » ? Danielle Tensa poursuivait : « Les intentions de vote à Gauche sont largement majoritaire. Elles  dépassent 30% au premier tour. C’est d’un accord de programme dont nous avons besoin ». Elle concluait : « Puisse l’intelligence et l‘entente prévaloir, notre Pays en a besoin. La création d’une Europe sociale est nécessaire. L’évolution du monde, aujourd’hui fascisante, n’est pas tenable, seul un coup de barre progressiste et antilibéral peut sauver la vie sur terre ».

Les prochaines réunions auront lieu le 7 mars à Montesquieu Volvestre, à la Mairie à 20h30 et le 23 mars à Cugnaux, salle Cassin toujours à 20h30.