Le PSTFR se déplaçait à Pau.

On nous promettait un match rude et âpre contre une équipe qui nous avait passé plus de 30 points l’an dernier. Le Pays Sud Toulousain Fémina Rugby avait battu la section Paloise au match aller 18 à 8,  vexant sérieusement ces cadors de Fédérale 1. L’affrontement a tenu toutes ses promesses, la rencontre fut équilibrée prouvant que les deux équipes étaient vraiment à leur place dans ce championnat. Se rendant coup pour coup, les joueuses investissaient tour à tour le camp adverse mais les paloises furent les plus opportunistes, inscrivant dès la 12° minute un essai non transformé 5.0. Piquée au vif la locomotive Rouge et Noir se remit sur les bons rails bousculant le 8 palois, obligeant ainsi l’arbitre à siffler un essai de pénalité à la 16° minute, essai transformé par Mimi 5 à 7. La violence des contacts, l’acharnement mis à défendre rendait ce match haché, obligeant l’intervention fréquente des soigneurs. La mêlée du PSTFR, notamment la 1° ligne, Céline, Christine, Delphine, torturait ces vis à vis qui se mirent à la faute concédant à la 48° minute une pénalité à 43 mètres  qu’Aurélia réussissait  5 à 10. La fin du match devenait haletante. Tout pouvait basculer. A partir de la 66°, l’arbitre punissait sévèrement les rouge et noir, carton pour Harmonie, suivi dix minutes plus tard d’un autre pour Aurélia. Bien qu’impressionnant en défense, malgré une mêlée remaniée, le PSTFR qui croyait avoir fait le plus dur s’inclinait à la 85° minute. L’arbitre sifflait la fin du match sur le score de 10.10, l’essai n’ayant pas été transformé. Rendez-vous maintenant le samedi 18 février à 20 heures contre Chambéry à Carbonne, la victoire bonifiée serait idéale. Mais les 9 (oui 9) blessées de ce week-end seront-elles aptes à jouer afin de présenter une équipe du même calibre que celle qui nous a fait rêver à Pau.

En lever de rideau, les cadettes de l’entente PSTFR LSC ont facilement disposé de la Section sur le score de 27 à 5.