Partout où l’on regarde n’apparait que violences, mensonges, abus en tous genres, indécences les plus diverses pour ne pas parler du manque d’exemplarité. La colère gronde et un jour ou l’autre un élément déclenchant viendra mettre le feu aux poudres et il sera trop tard. On ne maitrise pas cet élément déclenchant qui peut arriver demain comme beaucoup plus tard. Ce qui est sur, c’est que tous les jours on continue à nous faire monter la pression, à nous prendre pour des imbéciles, à nous rendre servile. Plus la couche sera épaisse plus la réaction sera violente. Les cycles de l’histoire sont là pour nous montrer qu’aucun système ne résiste au temps. Ils nous disent aussi malheureusement que faute de sagesse des élites pour pouvoir le réformer, pour le rendre acceptable, les hommes finissent par le détruire parce que devenu insupportable au plus grand nombre.

Alors en attendant, je vous propose de prendre un moment de répit. Je ne vous parlerai donc pas de Fillon, des violences policières, de la campagne présidentielle qui ne ressemble plus à rien ou du mal être ambiant. Je vous propose simplement de cliquer sur la petite flèche blanche et de prendre 5 minutes de pose pour écouter l’immortèla de Nadau devenu symboliquement l’hymne occitan. Que cela fait du bien et il faudrait peu de choses pour que les choses s’arrangent. Il suffit que chacun de nous individuellement puis collectivement on se prenne juste en main. Le monde appartient aux utopistes dont je fais partie. Un jour ils auront raison… mais quand ?

Allez chuuutttt, écoutons…. et merci Nadau… pour cette symbolique porteuse d’espoir.