Parti de Rieux Volvestre, le réseau de Relais d’Entreprises s’étend sur tout le territoire national.

Rappelons que ces tiers lieux sont des bureaux loués à des entrepreneurs, désireux de sortir de l’isolement, et à des salariés autorisés à pratiquer le télétravail par leurs managers qui souhaitent dissocier vie privée et vie professionnelle. Au plus près de chez eux, les actifs peuvent louer un bureau, profiter d’un espace collaboratif, d’un espace de coworking ou d’une salle de réunion toute équipée pour recevoir clients et partenaires dans un espace de travail dédié.

Les affiliés du réseau Relais d’Entreprises se sont réunis au sein des locaux du Bureau Samatanais (tiers-lieu situé à Samatan créé et animé par Cédric DANFLOUS). Ce premier séminaire a été l’occasion de rappeler le positionnement et l’ambition de cette première enseigne nationale de tiers-lieux d’activité exclusivement implantés en milieu rural et périurbain.

La dizaine de gestionnaires que compte le réseau a participé à une séance de travail pour évoquer, avec l’équipe Relais d’Entreprises, les services proposés et les actions à mener par l’enseigne auprès des affiliés au réseau, mais également auprès des utilisateurs finaux (les locataires qu’ils soient télétravailleurs salariés ou entrepreneurs).

Plusieurs partenaires référencés par Relais d’Entreprises ont pu détailler leur offre, notamment l’Agence AIRRIA, dirigée par Julien Massip : spécialiste en informatique, en solution de sauvegarde et en matériel de visio-conférence.

Au cours de cette journée conviviale et riche en échanges, le sujet de l’animation et de l’attractivité des territoires ruraux a été longuement abordé. A ce titre, et bien que l’appartenance à Relais d’Entreprises facilite la visibilité et la lisibilité d’une offre de bureaux meublés à usage flexible, Dominique VALENTIN a longuement insisté sur le fait que la dynamique d’animation, au-delà de celle qui s’opère naturellement autour des machines à café, devait se nourrir d’un modèle économique dissocié du volet immobilier (insuffisant du fait de la taille des espaces pour rémunérer un animateur).

Souvent portée par des Clubs d’Entrepreneurs que l’Enseigne peut d’ailleurs impulser comme dernièrement au sein de la CC des Crêtes Préardennaises, l’animation territoriale doit cependant pouvoir, réunir et fédérer différents intervenants dont certains sont déjà actifs sur le territoire.

A propos…

Les Relais d’Entreprises apportent une réponse innovante aux problèmes de mobilité des salariés et à l’isolement des entrepreneurs. La finalité du réseau et des partenaires est de contribuer à faire revivre les nombreux territoires devenus dortoirs sous l’influence des Métropoles.

L’objectif est de constituer un réseau de 100 affiliés d’ici 2018 et de plus de 300 à horizon 2020. A l’heure où les pics de pollution se multiplient, où les embouteillages saturent les rocades, conserver une qualité de vie en dehors des villes c’est possible grâce aux tiers-lieux Relais d’Entreprises.