Samedi,  c’est en présence de Carole Delga, Présidente de la région Occitanie, de François Beyries, sous-préfet,  de Christian Sans, conseiller départemental et bien sûr de Michel Oliva, le maire, que l’ont a fêté Cazères dans le cadre de l’inauguration du square Lafayette qui accueille la seconde édition du marché de Noël.

Au-delà des festivités, les messages de solidarité, de mieux vivre ensemble, de perspectives d’avenir et de paix ont jalonné les discours officiels. Leurs échos en ce lieux rendaient quelque part hommage à  Lafayette, député de la noblesse aux Etats Généraux, ayant proposé à l’Assemblée Nationale, devenue Assemblée Constituante, la « Déclaration européenne des Droits de l’Homme ».

Du lien social
«La transformation du square Lafayette, anciennement jardin public où de nombreux cazérois et cazéroises ont appris à faire du vélo, marque la première étape de la rénovation du centre bourg» a tout de go expliqué Michel Oliva. Doté entre autres du wifi,  le square circulaire habillé de neuf accueille jusqu’au 24 décembre le marché de Noël et ses 16 chalets de bois. Bijoux, décorations, jeux, on se prête à la ronde dans les parfums sucrés du nougat et de quelques mets salés.
« Vous impulsez des idées mais aussi une dynamique de travail. Bravo ! ». Le maire a remercié Philippe Roussel, président de l’association des commerçants et Evelyne Salle, tous deux aux commandes et à la logistique du marché de Noël. Et d’insister sur l’importance du mieux vivre ensemble, qui plus est en cette période de crise. Christian Sans, conseiller départemental et président de la communauté de communes a salué le travail réalisé après avoir présenté les salutations amicales de Georges Méric. « Nous sommes heureux de nous retrouver dans l’esprit de solidarité et nous souhaitons que le pays retrouve le calme. »

Une politique d’avenir
Félicitations sur la rénovation des lieux, impulsions économiques, Carole Delga a souligné l’importance et les conséquences positives de telles entreprises en secteur rural, qui plus est dans le Comminges, terre qui lui est chère. Et de rappeler «je n’oublie pas d’où je viens et où j’ai appris». Pour la présidente de Région, le commerce de proximité est un atout tant sur le plan économique qu’en terme de lien social, insistant sur le soutien de la Région aux  projets d’aménagements urbains qui crée un cadre d’achat.  Puis il y a la politique d’avenir qui se traduit par la prochaine construction du lycée général technique et professionnel qui accueillera 1000 élèves  dont 200 internes. «La consultation du choix de l’architecte est lancée !». Et de préciser qu’il y aura un découpage de petits lots afin que les entreprises locales puissent y répondre. La présidente a insisté sur la politique d’investissement, de soutien et de sauvegarde des lignes ferroviaires en milieu rural. Les modes de transport étant de facto des facteurs de croissance, de libre mobilité, d’égalité et de cohésion territoriale.

François Beyries, sous-préfet, a transmis les salutations du Préfet Pascal Mailhos  avant d’exprimer la synergie des forces qui permet d’avancer dans  la réalisation d’un tel projet. « Ce n’est pas seulement monter des murs, c’est mettre en éveil le cœur d’une ville. Félicitations à la maitrise d’œuvre ! » Pour le représentant de l’Etat, «la force de conviction des communes n’est pas seulement d’administrer mais de choisir. »

Crédit photos: J-L Picard, Isabelle Prunier