Qu’elles soient blondes, brunes, blanches, rousses ou des quatre saisons, Michel les aime au point de les brasser. Créateur de la Biérataise,  il s’est lancé dans la mousse et nous invite à  savourer les plaisirs d’une bonne bière  made in Haute-Garonne, au Sisqa du 8 au 11 décembre au Parc des Expositions de Toulouse.

Pour rejoindre Philippe Delerm sur les chemins d’Occitanie, qui n’a pas un jour fait l’éloge des plaisirs d’une première gorgée de bière ? Dans le sud toulousain,  il coule la Biérataise, en référence au village qui l’a vu naître, sur un lit de qualité et de convivialité.
Un pari fou
Tout a commencé il y a 20 ans quand deux Bretons ont posé leurs valises à Bérat. Lui, Michel, est technicien de caisses enregistreuses. Elle, Joëlle est étudiante et travaille dans l’animation. Heureux et bien installés, ils s’impliquent dans les festivités de Bérat plage. Nous sommes en  1994. De ces 4 jours de fêtes, naissent des complicités, des rencontres, une bande de copains. Du coup, on programme un nouvel évènement pour l’année suivante : Bérat se transformera en village Irlandais. Et qui dit Irlande, dit bière. Michel achète un premier kit de brassage et pour les festivités étiquète les bouteilles « la Bierataise ». Le nectar remporte un franc succès.

Naissance d’une bière
Coup dur. Michel perd son emploi. Amoureux de l’Irlande, des souvenirs plein la tête, il décide de tourner la page et avec le soutien de Joëlle, il s’informe, se forme, plonge dans les méandres de la fermentation, des caprices du houblon et de l’orge puis créé une micro-brasserie au cœur de Bérat. Un pari fou suivi d’un joli bouche à oreille qui aura raison de l’amertume des mauvaises langues. Dans leur garage de 70 m2, sur les tonneaux de bière, les amoureux montent une petite scène et invitent des musiciens locaux où d’ailleurs. La pression monte,  les rendez-vous se multiplient, le nectar s’affine, trouve son identité.  C’est officiel, la Biérataise est née.

Une identité, une culture locale
Depuis, la brasserie s’est agrandie, a trouvé ses marques et par mutation naturelle, s’est dotée d’un restaurant à la bière. Joëlle y décline une carte de mets issus de produits locaux, cuisine à l’orge et à la bière. Circuit court et vente en direct sont de concert. Michel passe la  vitesse supérieure et fait cultiver son orge par un agriculteur voisin et transformer la céréale dans le Tarn. « Travailler en local est essentiel » pour le brasseur, « même si cela représente un coût, c’est une question d’éthique. »  Brassage public, dégustations quand on pousse la porte de la brasserie, c’est une invitation à la découverte. Alors qu’importe la couleur et l’arôme, la Biérataise fait  partie des produits de qualité emblématiques d’Occitanie et mérite bien sa place au Sisqa.

http://www.bierataise.com/

Contacts : La Biérataise
848 Route de Poucharramet 31370 Bérat

RESTO’BIÈRE : Joëlle DOUAUD : 06 23 38 58 43
FABRIQUE : Michel JOUIN : 06 11 66 93 13

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

SISQA s’agrandit et devient le plus grand marché d’Occitanie du 8 au 11 décembre 2016 avec une large présentation des produits de qualité emblématiques de la nouvelle région, directement par leurs producteurs.