Un savoir faire et un savoir être qui force l’admiration.

La saison s’achève pour Mathieu Lajous. Ce cavalier émérite de monte western qui demeure à Lavelanet de Comminges a repris anonymement le chemin du lycée. A 16 ans, il poursuit de front une carrière internationale qui le projète dans la Lumière et une vie simple comme tous les jeunes de son village. Entouré par un environnement familial qui veille à son équilibre, ce compétiteur de haut niveau a réussi une nouvelle exceptionnelle saison. Ce sport qui demande d’énormes efforts tant au niveau de l’entrainement que financier ne laisse que peu de temps à l’oisiveté de l’adolescence. Avec maturité, ce travailleur acharné conjugue avec talent humilité et détermination.

De l’Italie aux Etats Unis.

Malgré son jeune âge lorsque Mathieu Lajous est engagé dans une compétition force est de constater que les autres compétiteurs ne voient pas sa présence d’un bon œil. La saison 2016 a commencé par un concours en Italie à Arma Di Taggia. Un plateau relevé et un sacré tour de chauffe puisque notre Lavelanetien finit sur la plus haute marche en 4° division.

Comme le veut ce sport Mathieu Lajous a ensuite participé à plusieurs concours pour pouvoir cumuler des points pour les championnats Région Sud.

 

Au mois de juillet, comme l’année précédente, il s’est envolé vers les Etats Unis pour représenter la France au championnat du monde à Perry. Il est inutile de rappeler que ce pays incarne à lui tout seul la monte western. Tous les grands cavaliers du monde se trouvent là-bas et il est nécessaire de s’y confronter pour pouvoir progresser et progresser encore pour espérer un jour atteindre le rêve américain. Après un beau parcours, à seulement 16 ans, Mathieu Lajous finit 106° sur 1100 cavaliers lui permettant un beau classement en deuxième division.

De retour des championnats du monde, Mathieu Lajous a du rester concentré et motivé. Direction Paris où il participe au championnat de France. Il survole le concours pourtant d’un haut niveau et prend le titre de  champion de France 2016  FFE en pole bending (slalom).

Pas le temps de souffler et direction Saint Agreve pour participer à un Barrel Super Event. Un tout petit relâchement qui le positionne malgré tout à la deuxième place et qui permet à ses concurrents d’espérer !

Pour la fin de saison Mathieu Lajous s’est concentré sur la préparation du dernier concours de l’année où s’affrontent les meilleurs cavaliers : Equitalyon. Nouvelle réussite puisque notre jeune cavalier gagne la finale de la coupe de France de Barrel Racing Youth (-18 ans). Il remporte ainsi un deuxième titre de champion de France 2016 barrel racing et prend le titre de champion Région Sud. Certainement très légèrement déconcentré , il finira quand même au pied du podium de la finale NBHA Youth et Open.

Grace à ces deux titres de champion de France, Mathieu Lajous portera les couleurs de notre pays au championnat du monde 2017 qui se déroulera comme chaque année aux Etats Unis.

Marie-Laure Lajous, je suppose que la saison 2016 est pour vous une grande satisfaction ?

Comme chaque année Mathieu a réalisé une excellente saison. Il le doit tout d’abord à son immense travail encadré par ses entraineurs et à un savoir être qui sort de l’ordinaire. C’est un compétiteur au nerf d’acier qui vit une véritable passion. Il sait aussi se consacrer à son sport et redevenir ensuite un jeune comme les autres quand il reprend le chemin du lycée. Quant à nous famille et amis, nous lui assurons la logistique et nous occupons de tout ce qui touche à l’organisation. Cette pratique coûte très chère et sans quelques sacrifices et l’aide des sponsors, nous ne pourrions rien faire. Je tiens ici à les remercier pour leur fidélité.