SGS France annonce l’ouverture d’une 2ème et d’une 3ème salle d’examen pour le passage du Code de la route, courant octobre, à l’adresse suivante :

– Centre AutoSécurité, 12 route de Bayonne 31300 Toulouse

– Centre Régus, 99 route d’Espagne 31000 Toulouse.

 

Par le biais de sa nouvelle plateforme interactive, ObjectifCode, SGS France offre aux candidats de la France entière la possibilité de s’inscrire soit en candidat libre, soit via leur auto-école, d’un simple clic sur le site https://www.objectifcode.sgs.com/. ObjectifCode c’est la garantie d’une réservation en ligne simplifiée via la géolocalisation, un service client dédié, une plus grande amplitude horaire (jusqu’à 19h) et des plannings optimisés (du lundi au samedi).

 

Connu et reconnu par les Autorités Publiques comme tierce partie indépendante de confiance dans le secteur du contrôle et des tests, et engagé dans la sécurité routière depuis plus de 20 ans, SGS a tout naturellement obtenu l’agrément du Ministère le 23 mai dernier pour faire passer l’examen du Code de la route.

 

ObjectifCode permet aux internautes de s’inscrire, de réserver et de payer leur examen en quelques clics seulement. Grâce à la géolocalisation, le centre d’examen le plus proche de chez eux leur est proposé. Idem avec une recherche par département, date ou heure pour trouver la session d’examen qui leur convient le mieux.

 

Enfin un « espace pro » dédié permet aux auto-écoles de pré-réserver leurs places d’examens, de faire des réservations groupées (jusqu’à 10 personnes), de suivre en temps réel toutes leurs démarches administratives via un tableau de bord et de recevoir les résultats des candidats. ObjectifCode travaille en permanence sur l’amélioration de ses services et proposera prochainement aux auto-écoles la possibilité d’exprimer leurs besoins en places d’examens pour anticiper au mieux le calendrier des prochaines sessions à venir.

 

« Notre ambition à fin 2016 est de faire passer plus de 400 000 examens du Code de la route avec pour objectif d’atteindre 400 salles d’ici la fin de l’année » s’enthousiasme Roselyne Defer.