Le Pays Sud Toulousain a signé sa deuxième convention avec le Ministère de l’Environnement dans le cadre de sa labellisation comme Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV). Depuis sa création le Pays s’est engagé dans une démarche environnementale ambitieuse avec pour objectif de produire d’ici 2020, 100 % de l’énergie électrique consommée au moyen d’énergies renouvelables. Les sources d’énergies renouvelables déjà implantées  fournissement actuellement 87 % et l’objectif est en voie d’être atteint. « Cela prouve qu’il est possible de répondre avec des énergies propres aux besoins électriques d’un territoire de 100 000 habitants. » explique le vice-président Paul-Marie Blanc. « Le contrat signé avec Ségolène Royal apporte une aide de 1.5 million qui s’ajoute aux 500 000 € déjà accordés dans le cadre de la première convention. Ces aides vont servir à financer une quarantaine de projets portés par des communes ou des intercommunalités du sud toulousain. Nous sommes très fiers de pouvoir les accompagner dans cette démarche. » Parmi ces réalisations on notera l’acquisition de véhicules électriques, la création de pistes cyclables, l’isolation de bâtiments publics et de logements communaux. « Derrière chacun de ces investissements, il y a des enjeux économiques importants et bien sûr des emplois locaux non délocalisables. Sans les aides de l’Etat, et l’appui technique du Pays un bon nombre de ces opérations ne pourraient voir le jour. La dynamique déjà engagée va pouvoir se poursuivre et se développer. Je pense à l’étude que nous allons lancer sur l’éclairage public de nos 99 communes également dans la cadre du dispositif territoire à énergie positive. Il y a des économies d’énergies importantes à faire là aussi. C’est une réelle satisfaction pour tous ceux qui travaillent au sein du Pays de voir cette synergie se mettre en œuvre. »